CAMEROUN :: Moh Sylvestre Tangongho : « 200 millions de F retournés au Trésor » :: CAMEROON
CAMEROUN :: Moh Sylvestre Tangongho : « 200 millions de F retournés au Trésor » :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Cameroon Tribune : Propos recueillis par JNM et Michèle FOGANG
  • samedi 21 septembre 2019 14:38:00
  • 7256

CAMEROUN :: Moh Sylvestre Tangongho : « 200 millions de F retournés au Trésor » :: CAMEROON

Quel bilan faites-vous de l’opération de virements individualisés des salaires, un mois après son lancement ?
Les premiers bilans que nous avons font état de ce que sur les 412 401 virements traités, le Trésor a eu à rejeter 239 des comptes qui n’étaient pas exploitables. Il s’agit d’un aperçu sur le plan global avant même le lancement des salaires et des pensions. Et après le payement des salaires et des pensions le 23 août dernier, nous avons eu 1524 virements retournés. Parce que le système de télé compensation en Afrique centrale appelé Systac et qui est utilisé désormais pour le virement individualisés donne la possibilité aux banques de traiter les opérations en l’espace de 48 heures. Sur les 1524 virements retournés, nous avons eu autour de 1000 décédés et 524 qui correspondent aux comptes clôturés ou inexploitables. Avec le système de payement globalisé de l’époque, au cas où les banquiers n’arrivaient pas créditer le compte pour raison de décès ou de fermeture, ils mettaient ces opérations en suspend mais en terme de trésorerie l’argent restait auprès des banques.

Quelles sont les retombées de ces rejets pour l’Etat ?
Au terme de cette première opération, nous avons eu non seulement le retour de virements mais aussi, de fonds à hauteur de 200 millions de F. Si on étale cette somme sur un an, on obtient 2,4 milliards de F. Ces fonds pourront servir à autre chose. Le portail des camerounais de Belgique. Si on prend le cas du secteur de l’éducation par exemple, sachant que construire une salle de classe coûte huit millions de F, ça fait 300 salles de classe construites au bout d’une année. Donc ce n’est pas des économies négligeables. Par ailleurs nous avons enregistré jusqu’ici 50 réclamations et régularisations.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ?
Nos équipes sont restées au ministère jusqu’à près de 5h du matin pour suivre le déroulement de l’opération de virements individualisés. Cependant, nos équipements se sont avérés pas très adaptés. Il est question de renouveler les serveurs. Nous allons en acquérir d’autres ayant une plus grande capacité de traitement rapide de la solde. Quand il y a plus de 400.000 virements à traiter, il faudrait avoir des équipements plus robustes.

Quelle assurance donnez-vous quant au bon déroulement des virements du mois de septembre ?
Pour les salaires de ce mois de septembre, nous allons tout mettre en œuvre pour que les salariés concernés reçoivent leur paie à temps. Il n’y aura pas de problème .

21sept.
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo