Revue de la presse : Franck Biya, Laurent Esso, Olembé, Bolloré reviennent…
CAMEROUN :: REVUE DE PRESSE

CAMEROUN :: Revue de la presse : Franck Biya, Laurent Esso, Olembé, Bolloré reviennent… :: CAMEROON

Sur une histoire de 4000 milliards, Le journal Le point Hebdo paraissant à Yaoundé tance Alamine Ousmane Mey, Ministre de l’économie, du plan et de l’aménagement du territoire (Minepat) de «Jongleur...». Pour le journal, Fort de son amitié et du soutien (supposé ou réel) de Franck Biya, il multiplie des petites bourdes qui passent généralement inaperçues, mais qui créent de sérieux dommages à la République.

A la présidence de la République, les frasques du Minepat, relayées à qui de droit par un réseau bien huilé pour la cause, exaspère déjà le maitre des lieux. Comme cette sale histoire de 4000 milliards Fcfa qui auraient été transférés à l’étranger, vers les paradis fiscaux sous le fallacieux prétexte des importations des marchandises. Alors, une question revient aux lèvres des différents collaborateurs du Pm à savoir, du parrain et fils ainé du chef de l’Etat, aux multiples jongleries, qu’est-ce qui finira par se lasser de l’ancien Dg Afriland First Bank ?

L’affaire Emmanuel Leubou est sans doute l’affaire de détournement de deniers publics la plus rocambolesque connue au Cameroun. Avec des complicités dans la justice et les hautes sphères de l’Etat. Le procureur spécial parle d'un coup d'Etat économique. Il a été détenteur de 2601 matricules fictifs représentant environ 1 800 000 000 de Fcfa par mois pendant 10 ans. Le journal Kalara revient sur le sujet avec la mise en scene du Ministre de la justice au Tribunal criminel spécial. Il indique que «Laurent Esso autorise un arrêt des poursuites dans l’affaire Leubou». Il n’y aura plus aucun des bénéficiaires des fonds frauduleusement soutirés au Trésor public à travers des avances de solde non-remboursées. La manifestation de la vérité sur le scandale totalement compromise. Les cerveaux de la mafia plus que jamais protégés.

Sur le Complexe sportif d’Olembé, le journal Vision Economique fait des «Révélations sur la gestion des 218 milliards Fcfa du projet». La gestion de l’utilisation des 163 milliards mobilisés pour la construction du Complexe Sportif d’Olembé préoccupe l’opinion publique camerounaise. Le débat a repris un nouvel élan avec la signature d’une nouvelle convention de prêt de 55,16 milliards pour l’achèvement des travaux de construction de cette infrastructure. Ce nouvel emprunt devrait en effet porter à un peu plus de 218 milliards le montant total des accords de financement obtenus pour ce complexe....

Quant à Bolloré, Tribune d’Afrique revele qu’à la Justice française, «Bolloré visé par une autre enquête au Cameroun». Les fins limiers de la Justice française se sont intéressés aux différents soupçons de Corruption, de favoritisme ayant entaché la concession du terminal à conteneurs du Port Autonome de Douala en 2003 et 2018. Pendant ce temps, la révolution tranquille du Terminal à Conteneurs se poursuit sous l’égide du Directeur général Cyrus Ngo’o et Faustin Dingana à la RTC.

Le quotidien revient sur la Dangerositéde plus accrue de la pandémie du Covid-19 par «L’appel du gouvernement de la République à la mobilisation de la nation tout entière». C’était hier lundi, 1ermars 2021, au cours d’une conférence de presse conjointe Mincom, Minsanté et Dgsn. Un appel pressant du Mincom, au nom du gouvernement de la République, et en rappel des Très Hautes consignes du président de la République, Paul Biya:«au sens de responsabilité et au civisme des camerounaises et des camerounais, en vue du respect scrupuleux des mesures barrières prescrites pour protéger les populations contre le coronavirus»...

Lire aussi dans la rubrique REVUE DE PRESSE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo