Camer.be
CAMEROUN :: DÉBAT 100% PRÉSIDENTIELLE CRTV : Plus de flop que de top :: CAMEROON
CAMEROUN :: MéDIA
  • L'essentiel : Mercedes Beleheka
  • samedi 01 septembre 2018 14:33:00
  • 7652

CAMEROUN :: DÉBAT 100% PRÉSIDENTIELLE CRTV : Plus de flop que de top :: CAMEROON

Après deux éditions du programme télévisé sur la chaine nationale, l’émission présentée par Aimé Robert Bihina accumule plus de critiques que d’appréciations positives de la part du public.

Deux éditions, deux buzz pour une seule émission. Il s’agit du débat « 100 % présidentielle » diffusé sur la Cameroon Radio Television (CRTV). Généralement, quand un programme télé crée autant de buzz, c’est dû à son succès auprès des téléspectateurs sauf que pour l’émission en question, il s’agit plus d’un échec vulgairement appelé « flop », si l’on s’en tient aux commentaires diffusés sur la toile et sur plusieurs autres plateformes numériques. La première édition diffusée le 07 août dernier a en effet fait échos pour plus d’une raison : l’absence de certains panélistes annoncés quelques jours plutôt, la partialité du présentateur et pour conclure l’incident entre Garga Haman Adji et la journaliste Cathy Toulou Elanga. Ce dernier point avait d’ailleurs fait tellement d’échos les jours d’après qu’il a caché les deux autres flops.

La deuxième édition diffusée deux semaines plus tard, c’est-à-dire le 21 août n’a pas eu le même incident, mais toujours autant d’échos, coté téléspectateurs, et l’orthographe du synthé n’a pas arrangé les choses, ce soir-là. Ils n’y sont pas allés par quatre chemins pour donner leur point de vue sur ce programme de 90 minutes. Parmi ces téléspectateurs qui se comptent par milliers, on retrouve le promoteur de la Radio Sport international. Tel un enseignant, ce chroniqueur sportif a attribué une note à chacun des participants ainsi qu’à la chaine de télévision.

S’agissant de Cabral Libii, à qui il attribue la note de 8/10, Martin Camus Mimb estime que c’est un candidat qui a de la « classe dans la maîtrise de ce qu’il dit ». Quant à l’attitude du présentateur, Aimé Robert Bihina, il estime qu’« elle est loin de l'époque de « Scènes de presse ». Quand on l'a vu à l'oeuvre de ce côté pendant des années, on a du mal à le reconnaître dans ce programme. On le voit moins libéré et sur deux émissions, les incidents et les tensions ont perturbé sa sérénité », ce qui lui a valu la faible moyenne de 4/10. Cette note est également attribuée à Cathy Toulou Elanga. Pour Martin Camus Mimb « Garga a donc eu raison de la CRTV, puisqu'on l'a sorti du plateau...Et puis en 2018, les télévisions relaient les messages live à l'antenne (…).Et pour faire swagg, on ne peut pas relayer les réseaux sociaux sur des bouts de papier ». Le candidat Ndong Soumhet et la CRTV ont respectivement reçu les notes de 4 et 8 sur 10 pour cette édition, selon les différentes prestations. Dans les foras WhatsApp, c’est globalement la même tendance qui a prévalu à la suite de ce débat, même si l’on relève quelques points positifs.

Top

Il faut le reconnaître, malgré les désagréments qui ont marqué ces deux dernières éditions, l’émission pilotée par Aimée Robert Bihina engrange beaucoup de monde. La chaine de télévision renseigne à cet effet que « le face à face Cabral Libii, candidat du parti Univers et le représentant du RDPC, le ministre Ndong Soumhet, totalise sur CRTVweb, 7300 commentaires, 55.000 vues, 1600 mentions j’aime et 1300 partages », ce qui rentre dans les records de la chaine. Pour les éditions à venir, ce même public toujours plus exigeant et pointu revendique le respect strict du principe de l’émission qui consiste à « donner l’occasion aux candidats ou à leurs représentants de défendre leur projet de société face au peuple ».

01sept.
Lire aussi dans la rubrique MéDIA
Vidéo