Succession à la tête de l’Etat : Qui sera le prochain président du RDPC ?
CAMEROUN :: MéDIA

CAMEROUN :: Succession à la tête de l’Etat : Qui sera le prochain président du RDPC ? :: CAMEROON

Le débat est sur la place publique au moment ou on annonce un congrès du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais RDPC, parti au pouvoir à Yaoundé.

Il sera sans nul doute, le candidat naturel du parti à l’élection présidentielle prévue en 2025. Le journal Sans Détours parle de «Batailles souterraines de succession». Qui pour remplacer Paul Biya à la tête du parti au pouvoir et faire office de candidat naturel du Rdpc à la présidentielle de 2025? La question agite déjà les réseaux rivaux qui s’étripent sous cape au sein du système gouvernant. Le vrai enjeu du prochain congrès du parti du flambeau. Pour l’Indépendant, il s’agit de Successeurs putatifs avec «La monarchie des cabinets noirs». Dans un climat de désaffection vis-à-vis d’une élection présidentielle qu’on dit jouée d’avance du fait d’une loi électorale scélérate, des réseaux occultes en mal d’inspiration, échafaudent le projet d’une succession dynastique au Cameroun en 2025. 

En attendant, Meyomessala Hebdo, le journal du village s’intéresse aux Pannes d’énergie électrique pour s’interroger «Paul Biya est-il la cible?». Le président de la République a tout planifié pour garantir l’accès de tous ses compatriotes à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable, dès le septennat des ‘’ Grandes ambitions’’, mais paradoxalement, les capacités totales de production stagnent au Cameroun. Les affaires, l’économie nationale et le citoyen broient du noir. Les administrations en charge de la production, du transport, et de la régulation rament-elles à contre-courant de la politique du chef de l’Etat?

Quant à la Lutte contre le Coronavirus, Echos santé révèle que «Les médecins disent oui au vaccin anticovid-19». Face à la presse le vendredi 26 mars 2021, la plateforme des ordres professionnels et syndicats de la santé ont adoubé la vaccination contre le Covid-19 pour freiner cette pandémie au Cameroun. Ils ont promis un millier de doses du vaccin ‘’ Johnson & Johnson’’ pour les professionnels de la santé au front contre cette pandémie. Cela fait suite au « cri d’alerte du corps de la santé » Pour Cameroon Tribune, les ordres des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes, infirmiers...sont montés aux créneau vendredi dernier pour fustiger l’insouciance persistante, appeler à la vigilance et sensibiliser l’opinion sur les vertus de la vaccination.

Lire aussi dans la rubrique MéDIA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo