CAMEROUN :: Administration territoriale : Une enquête sur les religions en vue :: CAMEROON
CAMEROUN :: Administration territoriale : Une enquête sur les religions en vue :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: RéLIGION
  • Cameroon Tribune : Jeanine FANKAM
  • mardi 26 juillet 2016 09:42:03
  • 5808

CAMEROUN :: Administration territoriale : Une enquête sur les religions en vue :: CAMEROON

Avant le retour de chacun dans sa circonscription administrative, des prescriptions ont été données aux chefs du commandement territorial sur les différents sujets abordés au cours de leur première conférence semestrielle pour l’année 2016. Sur la consolidation de l’Etat de droit et la promotion des libertés publiques, il leur a clairement été rappelé que ce sont des acquis de l’Etat moderne à préserver par l’autorité administrative.

Dans cette perspective, le Minatd leur a demandé d’avoir toujours à coeur la nécessité de promouvoir en permanence un dialogue constructif avec les dirigeants politiques et les leaders d’opinion. Ils doivent le faire en se laissant guider par l’indispensable équilibre entre la promotion des libertés publiques, la nécessité du maintien de l’ordre et la préservation de la paix et la cohésion sociale.

S’agissant particulièrement de la liberté de culte, aujourd’hui sujette à plusieurs questionnements, René Emmanuel Sadi a demandé à ses collaborateurs de lui soumettre dans les meilleurs délais, les rapports de l’enquête prescrite sur les églises, pour disposer d’une meilleure connaissance dans l’évaluation de la situation et du fonctionnement de ces associations religieuses. Pour ce qui est du Plan d’urgence triennal, il a été constaté le démarrage dans les régions de plusieurs projets.

Le Minatd a engagé les gouverneurs à s’impliquer davantage dans leur réalisation et à soumettre régulièrement des rapports de leur mise en oeuvre. Quelques entraves relatives à la libération des emprises et à la question des indemnisations des riverains ont été relevées. La sensibilisation de ces derniers sur le bien- fondé des projets a été recommandée en vue d’obtenir leur adhésion.

Quant à l’épizootie de grippe aviaire, même si la situation est sous contrôle, le ministre a fait remarquer qu’il s’agit bien d’un secteur vital pour l’économie et que pour cette raison, le secteur avicole mérite un appui et un suivi subséquents. Il a demandé aux gouverneurs d’encourager les grands aviculteurs à souscrire aux polices d’assurance pour parer à toute éventualité en cas de catastrophe.

La conférence s’est achevée, jeudi dernier, sous un air de fête. Au titre du 20 mai 2016, quatre gouverneurs ont été décorés dans l’Ordre national de la valeur dont un commandeur et trois officiers. Il s’agit respectivement de Midjiyawa Bakary, gouverneur de l’Extrême-Nord, Kildadi Taguiéké Boukar, de l’Adamaoua, Felix Nguélé Ngulé du Sud et Joseph Otto Wilson du Centre.

26juil.
Lire aussi dans la rubrique RéLIGION

canal de vie

Vidéo