Urgent, casse de l’ambassade du Cameroun à Paris: les activistes condamnés
FRANCE :: JUSTICE

FRANCE :: Urgent, casse de l’ambassade du Cameroun à Paris: les activistes condamnés

Waffo Wanto dit ‘’ Général Wanto’’ et Thiam Abdoulaye dit ‘’ Calibri Calibro ‘’ ont été condamnés lundi à 3 mois de prison avec sursis; une peine assortie d’une amende de 127 euros chacun.

Azonsop Tchetchago Nelson dit ‘’Maître corbeau" est condamné, quant à lui, à 4 mois de prison avec sursis. Les trois co-auteurs principaux du saccage de l'ambassade du Cameroun à Paris devront également verser solidairement la somme de 4500 euros au titre de dommage et intérêt à l'Etat du Cameroun. « Nous payerons en Fcfa » a indiqué Calibri au terme du procès.

Abdoulaye Thiam alias Calibri Calibri et les autres camerounais poursuivis sont tous membres de la Brigade anti sardinard ( Bas), un mouvement, très hostile au régime de Yaoundé, mais très favorable à Maurice Kamto le président du mouvement pour la rennaissance du Cameroun (Mrc). Ils s'étaient attaqués à l'ambassade du Cameroun à Paris, logé Rue d’Auteuil dans le 16è arrondissement.

3 ans après l’élection présidentielle d’octobre 2018 

Pour rappel, le 26 janvier 2019, le siège de l’ambassade du Cameroun à Paris avait été attaqué. Plusieurs activistes avaient pris d’assaut l’enceinte de l’ambassade par effraction qu’ils avaient ensuite mis à sac les lieux. Ils disaient revendiquer la victoire de l’opposant Maurice Kamto aux élections présidentielles du mois d’octobre 2018.

Les requisitions du Ministère public

L’ambassade du Cameroun à Paris avait porté l’affaire en justice. L’état du Cameroun réclamait plusieurs milliers d’euros (plus de 80 mille euros) au titre de dommage et intérêts. 

Le ministère public avait requis 3 mois d’emprisonnement avec sursis contre le général Wanto et Calibri Calibro, 150 heures de travaux d’intérêt général pour Maître corbeau qui avait demandé pardon après le saccage de l’ambassade.

Le procès avait été mis en délibéré le 31 mai 2021. Le verdict était attendu ce lundi 5 juillet 2021.

Verdict clément selon Calibri

Maître corbeau est finalement condamné à une peine de 4 mois avec sursis malgré son repentir actif. Le général Wanto et Calibri Calibro prennent chacun 3 mois de prison avec sursis.

Enfin, la justice française a indiqué dans sa sentence que les condamnations ne seront pas reprises aux casiers judiciaires des activistes.  « L’Etat du Cameroun a perdu son procès contre les activistes. […] La résistance camerounaise vient d’infliger, à l’Etat du Cameroun, un coup énorme. […] Nous avons gagné notre procès » lancé Calibri après la lecture du verdict.

L’Etat du Cameroun devrait interjeter appel contre ce verdict.

Lire aussi dans la rubrique JUSTICE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo