World news CAMEROUN :: Coronavirus : Le business des gels fait courir :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Coronavirus : Le business des gels fait courir :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: ECONOMIE CAMEROUN :: Coronavirus : Le business des gels fait courir :: CAMEROON
  • Le Jour : Murielle Tchoutat
  • samedi 28 mars 2020 14:13:00
  • 3473

World news CAMEROUN :: Coronavirus : Le business des gels fait courir :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Depuis l’arrivée de cette pandémie au Cameroun, les prix des solutions et gels hydro alcoolique ont explosé. Une pharmacienne explique comment reconnaître que ce produit est de bonne qualité.

Il y a encore quelques semaines, se désinfecter les mains était un geste pas très régulier chez les Camerounais. Aujourd’hui, à cause du Covid-19, c’est tout le monde qui est sur ses gardes. Dans nos rues, il est difficile de faire un pas sans tomber sur un vendeur de gels hydro alcooliques. Au Carrefour « Meec », un quartier de Yaoundé, il est 18h ce mardi, 24 mars 2020. Une brocante réputée de vente de produits de santé en provenance de l’hexagone dévoile son arrivage. Parmi ces produits, on remarque facilement les centaines de flacons de gels et liquides hydro alcooliques posés au sol. Il y en a de toutes les tailles et de différentes marques.

« Les prix vont de 1500Fcfa à 10.000Fcfa et varient en fonction de la quantité et la qualité de liquide que vous choisissez », répond Dominique, gérante de la brocante. Lorsque nous lui avons demandé la grille tarifaire de ces produits. Selon cette dernière, leurs produits viennent de plusieurs horizons et, par conséquent, n’ont ni la même contenance, ni la même fabrication, ce qui explique la différence de prix. « . Nous importons nos gels hydro alcoolique de la Chine et de la France. Il y en a qui sont parfumés, d’autres non. Certains même ont plus de compositions chimiques que d’autres. C’est en fonction de tout ça que nous fixons les prix. Il y a une semaine, on vendait des flacons de gel hydro alcooliques à 500fcfa le flacon de 60ml et 5000fcfa celui de 5litres. Aujourd’hui, ils coûtent entre 1500fcfa et 10.000fcfa. Cette flambée des prix s’explique par la forte demande », justifie Christelle.

A la pharmacie du Lycée bilingue au quartier Essos, les prix sont tout autres. Pour 4500fcfa, Cornelia vient de se procurer un flacon de 500ml de solution hydro alcoolique. « J’ai fait le tour de plusieurs pharmacies à la recherche du meilleur rapport qualité-prix car, les prix qu’on me proposait étaient exorbitants pour moi. Ici, j’ai trouvé que le prix était quand même abordable et en plus, lorsque je lis la composition du produit sur le flacon, je reconnais au moins les ingrédients, contrairement à d’autres désinfectants où tout est écrit en chinois », confie la jeune dame. A quelques pas de cette pharmacie, un supermarché propose également des gels et solutions hydro alcooliques.

Autrefois rangés au rayon parfumerie, ils ont été déplacés à l’entrée du supermarché, pour assurer une meilleure visibilité aux clients. « Les solutions désinfectantes pour mains sont normalement exposées au rayon beauté, au fond du supermarché. Mais, depuis l’annonce des règles d’hygiènes pour lutter contre le Covid-19, nous avons jugé utile de déplacer ces produits vers l’entrée du magasin, pour que les clients y aient facilement accès », rapporte Sonia, responsable de rayon.

Comme Cornelia, ils sont nombreux les Camerounais qui, au-delà du prix du produit, s’intéressent à sa qualité et à sa composition. Face à ces questions, Francine Fitmsouel, docteur en pharmacie éclaire : « les critères de reconnaissance d’un bon gel hydro alcoolique sont assez complexes. Pour l’utilisateur lambda, cela relève d’une appréciation au touché et à l’odorat. Mais pour un professionnel de santé, on va non seulement du 0° alcoolique aux conditions de fabrication, en passant par le conditionnement et la certification, du produit. Alors, pour s’assurer de la bonne qualité d’un gel hydro alcoolique, il vaudrait mieux en acheter en pharmacie, car celle-ci est garante d’une bonne qualité et conservation du produit ».

Au vu du niveau de vie assez précaire de la majorité des camerounais, la pharmacienne recommande aux plus démunis de fabriquer euxmêmes leurs solutions hydro alcooliques. « Je tiens à signifier que l’on peut fabriquer soi-même une solution hydro alcoolique à la maison, contrairement à un gel hydro alcoolique qui demande un procédé de fabrication plus complexe en constituants et en appareillage. Pour se faire, il suffira de mélanger une infime quantité d’alcool, avec de l’eau oxygénée et du vinaigre. L’Organisation mondiale de la santé (Oms, ndlr) a d’ailleurs mis en ligne un procédé très simple de fabrication avec tous les constituants qui sont à la portée de tous, ainsi que les dosages », a ajouté Francine Fimtsouel.

28mars
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo