CAMEROUN :: Eloges Funèbres de Me André Marie Tassa. :: CAMEROON
CAMEROUN :: Eloges Funèbres de Me André Marie Tassa. :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : G.M.D
  • lundi 23 septembre 2019 06:45:00
  • 1588

CAMEROUN :: Eloges Funèbres de Me André Marie Tassa. :: CAMEROON

Eloges Funèbres de Me André Marie Tassa, Avocat au Barreau du Cameroun, Cadre du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(Mrc) et Président du comité d’organisation des obsèques de Monsieur Christophe Kamdem, promoteur Imperial Hôtel à Bafoussam et défunt secrétaire de la Fédération Régionale du Mrc à l’Ouest…

Baham, le 21 Septembre 2019

Mesdames Kamdem Antoinette et Kamdem Sandrine,

Mesdames et messieurs, élus, autorités administratives, dignitaires religieux et traditionnels, parents, et amis ici présents,

Chers camarades militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Mrc

Une grosse difficulté m’envahie en ce moment où je suis appelé à prendre la parole devant cette assistance si nombreuse et majoritairement vêtue de noir pour rendre un hommage digne et mérité à mon camarade de parti, Christophe Kamdem décédé le 31 juillet 2019 à Yaoundé. Ah ! Du Noir ? Cette couleur qui contraste avec du blanc dont nous étions vêtue en date du 26 janvier 2019 lors des manifestations contre ce système de gouvernance anti-démocratique qui maintient notre pays, le Cameroun, dans les nuages depuis des décennies.

Des nuages, sources de misères et de paupérisation du peuple contre lesquels Christophe Kamdem se battaient, au nom pour l’amour de la patrie et sous les pas du Pr Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, notre président Elu au mois d’octobre 2018. Et jusqu’au dernier souffle de vie, il avait à cœur ce projet pour un Cameroun où doit triompher la méritocratie et la vérité. Ce sont des valeurs que je partage entièrement et pour lesquels je continue à me battre comme bon nombre des militants du Mrc et des mouvements patriotiques ici présents. En fait, nous ne sommes pas là pour pleurer, nous sommes là pour célébrer le brave résistant, Christophe Kamdem.

Je ne pourrai pas, en cet instant, trouver avec exactitude les mots les plus justes pour rendre un plus bel hommage à Christophe Kamdem, en tout cas, pas avec l’amitié et la proximité personnelle qui ont été exprimées par ceux qui m’ont précédé à ce pupitre, et pas davantage avec la profonde sympathie qui étreint en ce moment le cœur de toutes celles et tous ceux qui l’ont bien connu et qui se trouvent réunis au quartier Gouogoua à Baham. Car vous tous ici, qui le connaissiez si bien, vous trouveriez sans doute bien mieux que moi les mots de réconfort pour sa famille, les mots du souvenir, des moments heureux comme des moments difficiles, de l’homme qui nous a quitté, les mots de la reconnaissance ou les mots parfois simples du remerciement pour l’action qu’il a menée tout au long de sa vie privée ou publique.

C’est donc avec humilité et simplicité que je m’adresse à vous, en ayant bien conscience de ne pas pouvoir exprimer avec vos propres mots les sentiments qui vous animent en ce moment, ni sans aucun doute être en capacité de partager avec vous les nombreux souvenirs ou anecdotes que vous avez de lui, et qui, j’en suis sûr, défilent dans votre esprit à l’heure de cet hommage collectif.

Christophe Kamdem était un leader régional profondément engagé en faveur de son territoire. Enthousiaste et opiniâtre dans la défense de ses idées, il a su mener à terme de nombreux projets aussi bien pour l’implantation que pour le rayonnement du Mouvement pour la renaissance du Cameron dans la région de l’Ouest durant son mandat. De la Malantchouen dans le département du Noun, en passant par Batcham dans le département des Bamboutos ou à Bassamba dans le département du Ndé, la création et le fonctionnement de plusieurs unités du Mrc portent son estampille.

Ses réalisations et son soutien logistique à la vie du parti notamment par la mise à disposition des locaux de Imperial Hôtel pour nos réunions partisanes reflètent ses nombreuses passions, qu’il a pu soutenir au fil de son mandat de coordonnateur régional, surtout pendant la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle d’octobre 2018 et surtout pendant les manifestations pour dire non au holdup up électoral.

Les questions sociales occupaient une place de choix sur le registre des multiples engagements de Christophe Kamdem. Il a toujours porté une attention particulière à ces questions. Totalement investi dans les politiques d’insertion, il n’a eu de cesse que de s’employer à accompagner vers l’emploi les personnes les plus en difficultés. C’est

ainsi que son appui en matériels pour les travaux champêtres aux cultivatrices et cultivateurs de Batié juste après l’élection présidentielle d’octobre 2018, me revient à l’esprit.

Dans les rangs du Mrc, Christophe Kamdem a toujours accordé beaucoup d’importance à la jeunesse, sans toutefois oublier les personnes âgées. Son action dans ce domaine s’est traduite par des réalisations concrètes tels la création et le soutien à plusieurs unités du Mrc portés par des jeunes dans tous les départements de la région de l’Ouest.

L’engagement local et le sens du service de Christophe Kamdem ont été reconnus à plusieurs reprises par ses pairs et par nos adversaires politiques. Ainsi abondent des exemples des distinctions du directoire national du Mrc ou des fédérations départementales ou communales comme des unités qu’il a reçues pour son action en faveur de tous.

Personnellement impliqué dans tout ce qu’il entreprenait, Christophe Kamdem ne ménageant pas sa peine et son travail, sans relâche, même s’il pouvait se sentir légitimement fatigué ou lassé par les aléas de la vie politique, il restait un éternel optimiste.

D’un tempérament fougueux, il était resté jeune, alerte, dynamique, en éveil et surtout toujours tourné vers l’avenir.

Je pense que c’est le souvenir qu’il aimerait que l’on garde de lui, au-delà de son action politique et de ses réalisations pour la bonne marche du Mrc dans la région de l’Ouest: le souvenir d’un homme passionné, profondément engagé au cœur de sa région et pour la cause nationale, animé par le souci de bien faire, se projetant toujours et encore en avant, visionnaire et combatif… c’est là le vrai tempérament des chefs, et c’est l’hommage à un grand leader de la résistance au niveau régional que le Mrc rend à cet instant à Christophe Kamdem.

Christophe, Va et Repose en Paix…La Résistance continue et nous vaincrons

23sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo