CAMEROUN :: DETENTION ARBITRAIRE ET FEYMANIA: La COMICODI dénonce :: CAMEROON
CAMEROUN :: DETENTION ARBITRAIRE ET FEYMANIA: La COMICODI dénonce :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : La COMICODI
  • lundi 09 septembre 2019 10:47:00
  • 1280

CAMEROUN :: DETENTION ARBITRAIRE ET FEYMANIA: La COMICODI dénonce :: CAMEROON

Dans cette lettre, la COMICODI interpelle Monsieur le Délégué Général à la sureté nationale en vue d'ouvrir une enquête pour la détention arbitraire du citoyen WOCHE Stéphane Brice au Commissariat du 12ème Arr Nkolbisson

Madame le Délégué Général,

La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination vous renouvelle ses compliments, et a le regret de vous informer que du lundi 02 Septembre 2019 à 19hs au jeudi 05 septembre 2019 à 18hs, le citoyen WOCHE Stéphane Brice (696 42 58 56/ 679 40 73 95), a été détenu arbitrairement, à l’insu du Commissaire, dans les locaux du Commissariat du 12ème Arr de Nkolbisson à Yaoundé.

En réalité, ce jeune homme a été victime d’une forme de feymania et d’extorsion de fonds devenue très courante, qui consiste à créer une fausse situation pour inventer un préjudice, soit un viol, soit un vol, et ensuite de faire arrêter un citoyen de le garder et d’exiger que sa famille ou ses proches, viennent verser une certaine somme, généralement des montants élevés. Ce montage n’est jamais possible sans la collaboration, la complicité et l’implication des gendarmes ou des policiers. Les cas tendent à se multiplier par ces temps difficiles.

Dans le cas d’espèce, le jeune homme a eu la chance d’être élargi par le commissaire dès qu’il a été informé de sa présence dans ses services sans enquêtes approfondies.

En tout état de cause, nous demandons qu’une enquête soit menée pour sanctionner les éléments impliqués.

Dans l’attente, hautes considération citoyennes./.

09sept.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo