CAMEROUN :: AXE ROUTIER YAOUNDÉ-DOUALA : 19,5 milliards de FCFA pour changer 409 buses métalliques :: CAMEROON
CAMEROUN :: AXE ROUTIER YAOUNDÉ-DOUALA : 19,5 milliards de FCFA pour changer 409 buses métalliques :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Repères : Jean Robert FOUDA
  • mardi 16 avril 2019 00:46:00
  • 2530

CAMEROUN :: AXE ROUTIER YAOUNDÉ-DOUALA : 19,5 milliards de FCFA pour changer 409 buses métalliques :: CAMEROON

Les priorités d’interventions du gouvernement révélées aux députées par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi.

Fait plutôt rare pour un membre du gouvernement de recevoir les encouragements de l’Assemblée nationale. Surtout pour une question aussi sensible et délicate que l’entretien des voies de communication terrestres. C’est pourtant ce qui est arrivé à Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre des Travaux publics (Mintp). «Permettez-moi de saluer ici les différents chantiers lancés sur les axe routiers Yaoundé – Douala et YaoundéBafoussam. Ces travaux qui consistent au remplacement des buses en tôle par les dalots maçonnés tout au long de ces deux tronçons routiers. Ce travail mérite nos félicitations et nos encouragements», a déclaré le député de la nation, Théodore Datouo, le 05 avril 2019, à Yaoundé, lors de la séance des questions orales des députés aux membres du gouvernement.

Au terme des études techniques menées en 2017 sur le tronçon Yaoundé – Douala, avec plate-forme de chaussée de 8 m, 2 mètres de part et d’autre d’accotements et une structure de chaussée lourde, 409 buses métalliques sources potentielles d’interruption de la circulation ont été identifiées pour être, soit remplacées, soit réparées, selon le cas. «Les priorités d’interventions ont été arrêtées en fonction du niveau de dégradation de chaque buse», a indiqué Emmanuel Nganou Djoumessi. Pour le Mintp, «la priorité 1 est constituée des buses à remplacer à l’immédiat. Ce sont les travaux en cours d’achèvement. L'info claire et nette. La priorité 2 est constituée des buses à remplacer à court ou moyen terme et sur lesquelles les prestations d’auscultation, d’inspection de surveillance ou de réparation doivent s’exercer et s’exercent déjà pour proroger leur durée de vie».

Trente (30) buses sont en cours de remplacement par des dalots sur le tronçon Yaoundé pont sur la Dibamba, dont dixneuf (19) buses sur le tracé Yaoundé – pont de Ndoupè et onze (11) sur l’axe pont de Ndoupè – pont sur la Dibamba. Dix (10) autres sont en cours de réparation sur le tronçon Yaoundé – pont de Ndoupè. S’agissant de la chaussée, les travaux actuels comportent la reprise de sa structure aux points d’intervention et sur l’ensemble du tronçon pont de Ndoupè-pont sur la Dibamba. Ca mer be Le coût des travaux en cours d’exécution est de 19.543.846.103 FCFA. Ils sont financés par le budget d’investissements publics (BIP) du Mintp, à travers le fonds routier. Les entreprises mobilisées sont MAG, Sogea Satom et Routd’af. Les maîtrises d’oeuvre sont assurées par le bureau études techniques Prisma et le groupement Cadex/Taep Pyramides.

«L’élargissement de la chaussée se fera dans le cadre d’autres contrats. Il est question de trouver un mode de financement adapté, soit recourir aux investissements privés pour conclure des partenariats publics-privés, soit conduire les interventions sur nos ressources propres. Néanmoins, l’élargissement est d’ores et déjà pris en compte dans les travaux actuels, avec la construction des dalots dont les gabarits correspondent à la chaussée élargie. Les équipements de signalisation seront tout aussi refaits», rassure le Mintp. La date limite pour le remplacement des dalots étant fixée en mai 2019.

16avril
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo