Camer.be
CÔTE D'IVOIRE :: Martin Gruer et Abidjan Formation chantent l’Ivoirien Nouveau avec leur nouvel album Afreecaine :: COTE D'IVOIRE
CÔTE D'IVOIRE :: MUSIQUE CÔTE D'IVOIRE :: Martin Gruer et Abidjan Formation chantent l?Ivoirien Nouveau avec leur nouvel album Afreecaine :: COTE D'IVOIRE
  • Correspondance : Un Billet Artistique Du Professeur Franklin Nyamsi
  • mercredi 08 février 2017 08:01:20
  • 5310

CÔTE D'IVOIRE :: Martin Gruer et Abidjan Formation chantent l’Ivoirien Nouveau avec leur nouvel album Afreecaine :: COTE D'IVOIRE

Le passage d’une époque à une autre ne se fait pas seulement par les discours. Le verbe est aussi son et rythme. Il se fait aussi par des signes et des gestes plus subtils, qui renvoient autant à la transformation de l’architecture visible de la cité qu’à celle du monde des émotions. La musique est ainsi l’alphabet de l’âme profonde. 

C’est dans ce que Fela Anikulapo Kuti, la grande star du Nigeria, appelait les « Underground Spiritual Games », «  les jeux spirituels souterrains », que  mon ami Martin Gruer et son Abidjan Formation, vont toucher les coeurs, remuer les esprits, par la texture savoureuse et gutturale de leur musique trempée à tous les sucs des sensibilités métissées du monde. Le nouvel album Afreecaine porte ce rêve éveillé.

Français résidant depuis de longues années en Côte d’Ivoire, après avoir roulé sa bosse dans de nombreux pays africains, Martin Gruer propose ici une synthèse de sa sensibilité eurafricaine, tout comme il atteste de sa pleine immersion dans l’être africain et le parler-ivoirien. 

Je vous invite en particulier à découvrir cette belle chanson, «  L’Ivoirien Nouveau », où Martin Gruer puise dans son expérience du monde, les conseils de lucidité et de joie qu’il suggère au peuple ivoirien, en pleine mutation historique. Patience, travail et foi en la création: voilà le viatique de l’espérance. Ici comme ailleurs.
Mais, trêve de mots. Rien ne vaut le langage sublime du texte musical lui-même. A chacun d’apprécier, de comprendre et de partager cette oeuvre qui fera date, je l’espère dans la séquence ivoirienne contemporaine et dans les nostalgies futures. 
Voici un extrait de l’oeuvre: https://drive.google .com/open?id=0B39mD9XdMO9LUW5E Ri1jTUJiNUE

08févr.
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE
Vidéo