Cameroun: Petits poèmes de Enoh Meyomesse en éwôndô & français. :: CAMEROON

Cameroun: Petits poèmes de Enoh Meyomesse en éwôndô & français. :: CAMEROON

Cameroun: Petits poèmes de Enoh Meyomesse en éwôndô & français. :: CAMEROON
Cameroun: Petits poèmes de Enoh Meyomesse en éwôndô & français. :: CAMEROON
On peut faire de la littérature dans les langues camerounaises. Mieux encore, on doit écrire des œuvres littéraires dans ces langues, afin de les maintenir en vie. Une langue peut disparaître, ainsi que nous le voyons aujourd’hui avec le latin, qui fut une grande langue par le passé, au temps de la splendeur de l’empire romain, utilisée dans tout le bassin méditerranéen et jusqu’en France, mais qui aujourd’hui, n’est plus parlée que par de rares spécialistes uniquement.

Dans le cas du Cameroun, toutes nos langues sont appelées à s’éteindre d’ici quelques décennies, à l’allure où la population se « bilinguisme » à outrance, à savoir, ne se met de plus en plus à ne plus parler à sa progéniture, que le français ou l’anglais dans les foyers, y compris en zone rurale, au motif de lui faciliter l’insertion à l’école.

Nous nous retrouvons ainsi aujourd’hui avec des adultes qui ne s’expriment plus du tout dans aucune langue camerounaise, à cause de leurs parents. A leur tour à leurs gosses, cela va de soi, ils ne pourront non plus leur en apprendre une, ainsi de suite. Au bout de quatre ou cinq générations de telles familles, fini l’usage de quelle que langue camerounaise que ce soit. Et ce phénomène est national, il n’épargne aucun coin du territoire.

L’écriture étant le meilleur moyen de conserver une langue — et par voie de conséquence de véhiculer une culture —, il est paradoxal que les quelques langues camerounaises qui soient écrites à ce jour, aient été le fait des missionnaires. Autrement dit, ce sont les Européens qui ont, les premiers, involontairement, veillé à la survie de nos langues, là où aujourd’hui, nous-mêmes dédaignons à les parler à nos gosses.

Quoi qu’il en soit, il appartient aux intellectuels de notre pays de relever ce défi. Pour les langues dont l’écriture n’existe pas encore, entreprendre d’en

confectionner une. Et pour celles qui en disposent déjà, créer de la littérature dans celles-ci.

Le présent recueil de poésie a été composé à cette fin. Il est écrit en éwôndô, une langue qui n’est pas la mienne, mais à l’apprentissage de laquelle je me suis lancé, car j’estime qu’elle fait partie des grandes langues du Cameroun, au regard de son nombre potentiel de locuteurs. Ce que j’ai réalisé, tout Camerounais peut le faire pour n’importe quelle langue nationale.

Étié mëtùa

bôàngà bë ne kàn kàn

bà sùn mimbeg mi bôd bà ke à mulu

bôàngà bë ne kàn kàn

bà sun mimfëg mi bingà bà ke à mulu

bôàngà bë ne kàn kàn

bà tié minfëg mi môd ôse àà ke à dulu

bôàngà bë ne kàn kàn

kàn kàn kàn kàn kàn kàn kàn kàn

bà sun dzôm ise

ôkazion pressé

ôkazion pressé

une place une place

minà ke à vé

zààne dan mù

ôkazion pressé

bë fari yà wa nfëg wôé

bë nga sun wô

bë tié ya fe nkol wôé

bë nga yidan fe ai wô

bë nga taan ya asù nfëg wôé

yà bën ! dùgàn ma mfëg wàmà

môangà mbôàg à feble yà wo mbëë ata

yà bën ! màà ding kig ébiandi

à dugan yà wa feble mbëë àtà ôfe

akié ! bôàngà be bu dzam abé àdzé

…………………

À la gare routière

à la gare routière

les chargeurs sont nombreux

ils s’arrachent les bagages des voyageurs

ils s’arrachent les sacs des dames

ils s’arrachent les colis de tout le monde

les chargeurs les chargeurs les chargeurs ils se disputent tout

occasion pressée

occasion pressée

une place une place

hé ! où vas-tu ! hein !

viens monter ici

une place seulement

occasion pressée

viens monter ici

et ils t’ont déjà arraché ton sac

et ils se mettent à se le disputer

et ils en ont aussi arraché l’anse

et ils se la disputent rageusement

et ils s’injurient copieusement

oh là là !!! remettez-moi mon sac !!!!

il fuse en retour une terrible injure

oh là là !!! un peu de respect !!!

il en fuse une autre plus terrible

encore

ah là là !!! qu’est-ce qu’ils sont impolis !!

les chargeurs à la gare routière

Pour acquérir ce livre : taper www.amazon.com, puis le titre du livre ou Enoh Meyomesse.

© Correspondance : L'Editeur

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Urgent, Masters 2017: Coup de tonnerre à Londres, Goffin élimine Federer !
Urgent, Masters 2017: Coup de tonnerre  Londres, Goffin limine Federer !
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun: Petits poèmes de Enoh Meyomesse en éwôndô & français. :: CAMEROON
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
Cameroun: Petits poèmes de Enoh Meyomesse en éwôndô & français. :: CAMEROON
actuellement sur le site