World news CAMEROUN :: Les mosquées reprennent du service :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Les mosquées reprennent du service :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: RéLIGION
  • Cameroon Tribune : Rabiyatou MANA
  • lundi 11 mai 2020 08:10:00
  • 17100

World news CAMEROUN :: Les mosquées reprennent du service :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Elles tiennent à nouveau la grande prière du vendredi, dans le scrupuleux respect des restrictions gouvernementales.

C’est un ouf de soulagement pour la communauté musulmane de Yaoundé de pouvoir à nouveau effectuer les grandes prières dans les mosquées. La décision est tombée jeudi dernier, suite à une réunion tenue à la sous-préfecture de Yaoundé II, rassemblant des dignitaires religieux, des autorités administratives, sanitaires et traditionnelles, entre autres. Après évaluation de l’état de la lutte contre la Covid-19 et un échange fructueux entre les participants et le sous-préfet Mamadi Mahamat, il a été décidé de la reprise de la prière du vendredi dans les mosquées de l’arrondissement.

Ceci, dans le strict respect des mesures barrières. Il s’agit du lavage ou de la désinfection systématique des mains et le port obligatoire du masque de protection avant d’accéder à la mosquée. Le respect de la distanciation sociale d’un mètre minimum, aussi. Egalement adopté, la fermeture de la porte ou des barrières de la mosquée une fois le quota de 50 personnes atteint. Sans oublier l’interdiction de prier hors des barrières de la mosquée. Les prières de Tarawih et celle de Tahadjoud sont aussi concernées par ces mesures.

Au terme de la rencontre, il a été rappelé aux imams et prédicateurs d’accentuer la sensibilisation et l’encadrement des fidèles afin de mieux barrer la voie au Covid-19. Pour les mosquées qui ont été reouvertes, il a été décidé que tout cela doit se passer dans l’ordre et la discipline, la collaboration avec les autorités administratives ainsi que les forces de l’ordre.

Si certaines moquées se sont montrées réceptives, d’autres à l’instar du Complexe islamique de Tsinga ne s’alignent pas derrière toutes ces conditions. Ne pouvant pas maîtriser l’effectif des fidèles, les responsables de cette mosquée disent maintenir les portes fermées jusqu’à nouvel ordre.

Pour l’imam Souleymane de la mosquée d’Essos par ailleurs porte-parole de la Commission nationale du croissant lunaire, « avec le temps, toutes les mosquées vont finir par trouver des solutions qui les arrangent ». Pour ce religieux, il va de soi pour ceux qui ne peuvent pas maîtriser leurs effectifs de continuer à attendre.

11mai
Lire aussi dans la rubrique RéLIGION

canal de vie

Vidéo