CAMEROUN :: Ntone Ntone ordonne la destruction des immeubles non autorisés :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ntone Ntone ordonne la destruction des immeubles non autorisés :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • EcoMatin : Georges Semey
  • mercredi 26 février 2020 00:00:00
  • 2697

CAMEROUN :: Ntone Ntone ordonne la destruction des immeubles non autorisés :: CAMEROON

L'ordre de mission spécial avec effet immédiat a été signé ce 31 janvier 2020 par le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala.

La récente déclaration du Dr Fritz Ntone Ntone est tombée comme un couperet : « 85% des immeubles de Douala sont construits en violation des règles et principes d'urbanisme ». Le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD) faisait cette révélation lors de la 4e édition des Journées du développement durable (JDD). En clair, la quasi-totalité des immeubles de la capitale économique sont à détruires. A ce sujet, le délégué du gouvernement a décidé de passer à la vitesse supérieure.

Dans un document rendu public le 31 janvier 2020, Fritz Ntone Ntone ordonne effectivement « la démolition de toutes les constructions érigées sans permis de construire dans toute la ville de Douala ». Il s'agit en réalité d'un « ordre de mission », en application des dispositions de la Loi du 24 décembre 2019 portant Code général des collectivités territoriales décentralisées. Cette décision musclée intervient après l'entrée en vigueur depuis août 2015, du Plan directeur d'urbanisme (PDU) et de 6 Plans d'occupation des sols (POS) portant sur les 6 communes d'arrondissement du Wouri.

« Le nouveau Plan directeur d'urbanisme de Douala et les Plans d'occupation des sols qui l'accompagnent traduisent le consensus social local, reflètent la volonté politique forte de concrétiser le grand dessein du président de la République de transformer la ville de Douala en une métropole régionale moderne tournée vers l'avenir », s'était exprimé Dr. Fritz Ntone Ntone à ce propos.

Le tollé provoqué par la décision du délégué du gouvernement auprès de la CUD exprime toutefois la gravité du phénomène d'incivisme urbain dans la ville de Douala. Les règles et actes d'urbanisme sont systématiquement bafouées par les usagers de l'espace constructible urbain de Douala. Le dispositif d'urbanisme est composé de 6 actes : le Certificat d'urbanisme, le Certificat de conformité, l'Autorisation de lotir, le permis de construire, le permis d'implanter, et le permis de démolir. De bonnes sources, la mesure du délégué du gouvernement est en réalité une instruction venue depuis les hautes sphères étatiques.

« C'est dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain et l'incivisme que cette mesure a été prise. La ville de Douala prépare deux importants événements sportifs, la capitale économique doit présenter un bien meilleur visage pour accueillir les nombreuses délégations attendues », explique un responsable de la ville de Douala, proche de ce dossier.

26févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo