Nora Ndem : La Camerounaise s’impose à Nollywood :: CAMEROON
Nora Ndem : La Camerounaise s’impose à Nollywood :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: CINEMA
  • Cameroon Tribune : Maimounatou BOURZAKA
  • mardi 04 juin 2019 11:53:00
  • 43802

Nora Ndem : La Camerounaise s’impose à Nollywood :: CAMEROON

Cette actrice et reine de beauté a su se tailler une place de choix aux côtés des superstars de la puissance cinématographique nigériane.

En moins de deux ans, Nora Ndemy a su s’imposer à Nollywood. Elle a d’ailleurs donné la réplique à de nombreuses sommités du 7 e art africain. Et pourtant, rien ne la prédestinait à l’actorat. C’est son élection comme « Miss Cameroun Usa » en 2014 qui lui a ouvert les portes de l’audiovisuel. Ce sacre va l’amener à découvrir de nombreux talents qu’elle ignorait. Ses apparitions en sa qualité de reine de beauté la révèleront à bon nombre de cinéastes qui voient en elle, une future Sharon Stone. Du coup, ils vont l’aborder pour lui proposer des rôles au cinéma. Une offre qu’elle déclinera à plusieurs reprises car elle n’avait d’yeux que pour ses études. C’est finalement le cinéaste camerounais, Claudio Oben, qui parviendra à lui faire changer d’avis. Et c’est alors qu’elle accepte d’incarner son premier rôle au cinéma dans le film « Defying the 6 th», réalisé par Neba Lawrence, sorti le 4 avril 2018 aux Etats-Unis. Les compliments et encouragements reçus sur ce plateau l'ont rassurée et incitée à embrasser le 7 e art.

Après ce long métrage, elle va alors se concentrer sur le métier de maîtresse de cérémonie jusqu’au jour où un réalisateur nigérian lui demande de le rejoindre à Nollywood. Ce, après être tombé sous le charme d’une des vidéos de ce dernier. « Queen Nora » saisira l’opportunité et fera sa première apparition à Nollywood dans le film « Crazy People » du Nigerian Moses Inwang. Et c’est ainsi qu’elle enchaînera des rôles chez le voisin. On la verra tour à tour à l’affiche de « Merry Men » de AyoMakun, « My Flat Mates » de Basketmouth, « Being Farouk » de Kayode Peters, « A Tale of two Brothers » de Seun Sean Jimoh et «Yoruba Demon » de Ayo Makun où la belle camerounaise donne la réplique à Ramsey Nouah, Richard Mofe, Jim Iyke et AY Comedian.

Au-delà du cinéma, cette actrice partagée entre Lagos et les Etats-Unis s’illustre aussi dans le domaine des téléréalités. On la retrouve dans « Dating Game Nigeria », un programme de la chaîne de télévision Ebonylive TV. Cette native de Bamenda dans la région du Nord-Ouest Cameroun figure aussi dans le clip « Burn » des artistes Kcee du Nigéria et Sarkodie du Ghana. Malgré ce succès retentissant, Nora garde les pieds sur terre et est plus que jamais proche des couches vulnérables. Dernièrement, elle a offert des produits de première nécessité aux déplacés internes installés à Douala .

04juin
Lire aussi dans la rubrique CINEMA

canal de vie

Vidéo