CAMEROUN :: Le gouvernement dément l'implication de l'armée dans l'assassinat d'un nourrisson en zone anglophone :: CAMEROON
CAMEROUN :: Le gouvernement dément l'implication de l'armée dans l'assassinat d'un nourrisson en zone anglophone :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Source : Xinhua
  • jeudi 23 mai 2019 03:09:00
  • 1564

CAMEROUN :: Le gouvernement dément l'implication de l'armée dans l'assassinat d'un nourrisson en zone anglophone :: CAMEROON

Le gouvernement camerounais a rejeté mercredi l'accusation de l'implication de l'armée dans l'assassinat d'un nourrisson dans la zone anglophone agitée du pays, a-t-on appris d'un communiqué signé par le ministre camerounais de la Communication, Réné Emmanuel Sadi. D'après M. Sadi, également porte-parole du gouvernement, ces "allégations mensongères" ont été "perpétrées par individus issus de bandes criminelles", citant les renseignements des "services spécialisés de l'Etat".

Lundi dernier au jour de la Fête nationale du Cameroun, une vidéo d'un nourrisson assassiné s'est massivement diffusée dans les réseaux sociaux. Cette vidéo montre le corps d'un bébé de la région anglophone du Sud-Ouest avec une large entaille à la nuque, faisant croire à certains que la jeune victime a été tuée par l'armée. Représentant 20% de la population, la minorité anglophone s'estime marginalisée depuis des décennies vis-à-vis de la majorité francophone. Une mouvance sécessionniste armée y est née en octobre 2017.

Début mai, le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute a annoncé que le gouvernement était désormais disposé à initier un dialogue inclusif sur toutes les revendications politiques sauf "l'indivisibilité de l'Etat". Suite à cet appel, des dizaines des combattants sécessionnistes ont déposé leurs armes la semaine dernière, d'après les autorités locales.

23mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo