CAMEROUN :: Vaccination : 2,522 milliards Fcfa détournés en quatre ans :: CAMEROON
CAMEROUN :: Vaccination : 2,522 milliards Fcfa détournés en quatre ans :: CAMEROON
CAMEROUN :: SANTE
  • Mutations : Guy Martial Tchinda
  • mardi 19 mars 2019 09:23:00
  • 5398

CAMEROUN :: Vaccination : 2,522 milliards Fcfa détournés en quatre ans :: CAMEROON

La révélation est contenue dans le rapport d’investigation de l’exécution du Programme Gavi Rss au Cameroun entre 2008 et 2011.

« le volume significatif de fraudes et anomalies de toute nature établit clairement un détournement de ressources à d’autres fins que celles visées par l’objectif du programme à savoir, le renforcement du système de santé du Cameroun en vue de soutenir les performances de la vaccination, et nous amène à conclure à une déperdition significative de l’aide mise à la disposition du gouvernement camerounais par Gavi Alliance ». C’est l’une des conclusions du Rapport d’investigation dans le cadre de l’exécution du Programme Gavi Rss au Cameroun. Un rapport qui estime la somme détournée à un peu plus de 2,522 milliard Fcfa. Le document revient en effet de manière détaillée sur les irrégularités observées dans la mise en oeuvre de ce programme.

Ainsi, les dépenses inéligibles s’élèvent à 150,475 millions Fcfa contre 853,567 millions Fcfa de fraudes et irrégularités avérées. Les dépenses insuffisamment justifiées quant à elles se chiffrent à 526,788 millions Fcfa, tandis qu’on estime à environ 285,166 millions Fcfa, le montant des décaissements non justifiés. Concernant spécifiquement les fraudes et irrégularités avérées, au niveau central, les dépenses sont estimées à environ 723,223 millions Fcfa ; alors qu’au niveau régional, le Centre est classé en tête avec plus de 28,194 millions Fcfa distraits. L'info claire et nette. De cette situation se dégage un constat : « la mise en oeuvre du Programme Gavi Rss dans sa forme actuelle et dans le cadre administratif de gestion qui existe est totalement incompatible avec les règles élémentaires de bonne gestion quel que soit le référentiel de normes qui puisse être évoqué », martèle le rapport qui date de 2012. Il instruit par ailleurs le remboursement des dépenses inéligibles, insuffisamment ou non justifiées, les dépenses frauduleuses, ainsi que l’engagement des poursuites judiciaires à l’encontre des personnes responsables des fraudes identifiées par l’investigation ».

En rappel, le Programme de renforcement des systèmes de santé (Gavi Rss) est une initiative de Gavi alliance qui est un partenariat public-privé sur les questions d’immunisation qui a pour but d’accélérer les progrès des pays pauvres dans les possibilités d’accès des enfants à la vaccination. Des malversations financières de ce genre seraient-elles à l’origine du départ de certains partenaires qui accompagnaient jusque-là le gouvernement dans la promotion d’une meilleure santé ?

Difficile de répondre avec exactitude. Toujours est-il qu’à date, suite au retrait progressif de certains partenaires, le pays recherche des financements pour la prévention des maladies telles la poliomyélite.

19mars
Lire aussi dans la rubrique SANTE

canal de vie

Vidéo