Camer.be
CAMEROUN :: FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT : L’usure fait aussi recette :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Repères : Thierry Christophe YAMB
  • lundi 03 septembre 2018 12:20:00
  • 926

CAMEROUN :: FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT : L’usure fait aussi recette :: CAMEROON

L’usure est un délit commis par celui qui prête de l’argent à un taux d’intérêt excessif. Pourtant, les requérants à cette pratique justifient leur attachement à cette activité par le fait que les usuriers sont opérationnels en tout temps et n’exigent pas de procédures lourdes et complexes. Mais c’est peut-être le seul avantage à mettre à l’actif de cette pratique. Car de nombreux témoignages font état de multiples désagréments.

Entre les intérêts qui s’élèvent parfois à 30% du montant emprunté, et des biens meubles, immeubles, cartes bancaires hypothéqués, les débiteurs ne finissent pas d’égrener le chapelet de leurs déboires. Des témoignages font état de ce que certains travailleurs ne connaissent plus la joie de percevoir leur salaire au guichet de certaines banques. Etant incapables de rembourser leurs créances dans les délais impartis, les débiteurs hypothèquent leur carte bancaire et sont parfois contraints de donner leur numéro de compte. Ils découvrent à la fin du mois qu’ils ont été devancés par leur créancier au guichet.

Et si malgré ces désagréments les populations continuent d’avoir recours à cette pratique illégale en dépit de l’existence des banques, c’est que le système formel de collecte de l’épargne a des failles qu’il faut combler urgemment si l'on veut faire de l'épargne longue une source de financement de l'économie.

03sept.
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE
Vidéo