Les chiffres sur le tourisme camerounais sont dsormais connus :: CAMEROON

Les chiffres sur le tourisme camerounais sont dsormais connus :: CAMEROON

Les chiffres sur le tourisme camerounais sont d?sormais connus :: CAMEROON
Les chiffres sur le tourisme camerounais sont d?sormais connus :: CAMEROON
Le document a été présenté officiellement à la presse ce mercredi dans un hôtel de la ville de Douala. Entre chiffres clés et analyses des acteurs locaux, le rapport dresse surtout le bilan de l’activité touristique de ces 2 dernières années.

Ce n’est pas une surprise puisque le top management deJumiaTravel l’avait déjà annoncé il y a quelques semaines. L’hospitality report est désormais disponible et ce depuis le mercredi 29 mars dernier. Ce document de plusieurs pages, décrit les grandes lignes de l’activité touristique du Cameroun entre l’année 2015 et 2016. Contribution du tourisme au PIB, le nombre d’emplois créés, la part de l’hôtellerie dans le développement du tourisme, l’investissement et les dépenses générés dans ce secteur ou encore les recettes touristiques ; tous ces éléments ont été pris en compte et mentionnés dans ce rapport riche en couleur.

Selon les données recueillis dans ce document que certains considèrent déjà de stratégique, il ressort que la croissance du tourisme a connu une nette évolution entre 2015 et 2016. En effet, le pays a obtenu 31% de contribution au PIB national alors qu’il présentait la note de 2.5% l’année d’avant. Plusieurs indicateurs peuvent expliquer cette avancée, notamment les grands évènements (Promote, CAN féminine, réunion d’Interpol, etc.) qui ont eu lieu au pays ces 2 dernières années, on peut également évoquer la présence de sites touristiques comme les cités balnéaires de Limbé et de Kribi qui ne cessent d’attirer de nombreux voyageurs.

L’investissement et le secteur de l’emploi figurent également dans ce rapport que nous proposeJumiaTravel. L’on parle par exemple de plus de 350 milliards

d’investissements étrangers dans le secteur du tourisme en 2016, ce qui représente plus de 9% de l’investissement global dans le secteur. On parle également de plus de 140 000 emplois directs créés en 2016 par le secteur touristique, ce qui représente une contribution de 2.7% à l’emploi national. Bien évidemment, il faut prendre en compte plusieurs activités notamment l’aviation, l’hôtellerie, la restauration, les agences de voyages et même les activités de loisirs qui commencent à se faire une place de choix.

Malgré les avancées présentées par l?hospitality report 2017, il est aussi à noter quelques obstacles qui empêchent au secteur du tourisme camerounais de côtoyer certaines destinations comme le Kenya, la Tanzanie, le Sénégal, le Nigéria ou encore le Maroc. La première difficulté que soulève les analystes, c’est la menace terroriste qui malgré sa diminution, continue de bloquer les régions de l’Extrême-nord et de l’Est. On peut également mentionner le problème d’infrastructures routières qui empêche aux voyageurs de pouvoir accéder à certaines destinations comme les sites écotouristiques du Dja. L’hôtellerie haut de gamme fait également partie des points pris en compte lorsqu’on parle de difficulté du secteur. Le Cameroun compte à ce jour (selon les statiques de la banque mondiale) compte plus de 22 millions d’habitants et seulement 1 établissement 5 étoiles.

Troisième économie de l’Afrique centrale en 2015 derrière l’Angola et la République Démocratique du Congo, le Cameroun présente des atouts qui le classent au rang des économies en développement du continent. Au-delà de la diversité de ses sources productives comme l’agriculture et l’industrie, le pays bénéficie également d’un potentiel touristique qu’on estime aujourd’hui à plus de 800 sites, avec 2 inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Les nouvelles technologies et internet sont une extraordinaire opportunité pour la promotion du secteur du voyage camerounais et pour découvrir les nouvelles destinations du pays.

© Camer.be : Franck BAFELI Avec Jumia

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Les poulains de Rigobert Song héritent du groupe D
Les poulains de Rigobert Song hritent du groupe D
Facebook
réclame
partenaire
Les chiffres sur le tourisme camerounais sont dsormais connus :: CAMEROON
Martial BISSOG en causerie avec SOPIEPROD VOL 1
évènement
Les chiffres sur le tourisme camerounais sont dsormais connus :: CAMEROON
actuellement sur le site