Cameroun- Diaspora, Rétrospective: Cet artiste, activiste qui a marqué la diaspora camerounaise en 2016 :: CAMEROON
Cameroun- Diaspora, Rétrospective: Cet artiste, activiste qui a marqué la diaspora camerounaise en 2016 :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • samedi 24 décembre 2016 23:28:07
  • 9778

Cameroun- Diaspora, Rétrospective: Cet artiste, activiste qui a marqué la diaspora camerounaise en 2016 :: CAMEROON

Nous l’avons vécue, mouvementée, mais l’année qui tire à sa fin, aura été aussi très riche en enseignements, de toute nature. Au seuil de la nouvelle année camer.be, votre média de proximité vous souhaitent fructueuse et pleine de santé, l’idée de parler des Camerounais de la diaspora qui ont le plus marqué l'année 2016, nous est revenue. Nous vous les livrons à partir du propre travail de concertation de l’équipe.

Emmanuel Kemta que l'on ne présente plus, ne fait pas seulement l’actualité dans les manifestations anti Biya à l'étranger où on le découvre par exemple devant l'hôtel Intercontinental de Genève en Suisse en train de vouloir déloger le Chef de l'Etat du Cameroun comme ce fut le cas récemment, l'activiste, artiste camerounais a dévoilé le lundi 1er novembre 2016, un alléchant deuxième single inédit intitulé " Boko Haram". 

Avec cet nouvel opus il revient défendre son amour de la musique , du Cameroun qui selon lui a reculé de plus de 50 ans en arrière à cause de la mal gouvernance.

Son précédent album, Bikutsi révolutionnaire ( Novembre 2015) avait été salué par la critique . Si les fans de cet artiste engagé ont pu patienter avec la promotion de son album intitulé " Bikutsi révolutionnaire", l'attente ne fut pas longue jusqu'à ce nouvel opus.

Mixé, enregistré à Birmingham, en Angleterre, ce nouvel opus ne manquera pas de faire saliver les fans de reggae en attendant la sortie officielle en Afrique.

L'histoire de l'année 2016, retiendra également que le Combattant Emmanuel Kemta a débarqué à 7h 30 le samedi 08 octobre 2016 à l’hôtel Intercontinental de Genève où résidait le Président de La république Paul Biya et sa suite. Il était question pour lui d'expulser à la demande du Front uni de la diaspora camerounaise ,le Président Biya de cet hôtel où il séjournait depuis le 27 septembre 2016 

Emmanuel Kemta est né en 1968 dans une famille modeste, ce qui ne l’empêche pas d’être choqué par les inégalités dès son plus jeune âge, au moment où il se lance dans la musique. Il a côtoyé plusieurs autres artistes camerounais de grande renommée, ses textes apportent une bouffée d’oxygène dans un pays où la liberté d’expression est une chimère. 

En 2007 et plus précisément à l'approche des élections couplées (législatives et municipales) au Cameroun, la diffusion de ses albums " Mort-Vivant et détournement" furent interdite au Cameroun et plusieurs de ses CD et DVD saisis par les autorités camerounaises, sans oublier une véritable chasse à l'homme du pouvoir en place pour les vendeurs de ces différents albums. Dans son album ( Renversement), il dévoile la mascarade démocratique et le hold up électoral de Paul Biya au Cameroun. Il conclut dans le titre phare "Renversement" qu'il est temps pour Paul Biya de choisir entre partir en paix ou de force. 

Un message fort qu'il réitère dans ses compositions musicales.

NB: Les lecteurs et lectrices peuvent également nous proposer une liste commentée des Camerounais qui ont marqué la diaspora camerounaise en 2016 à l'adresse: seumo@hotmail.com ou webmaster@camer.be

24déc.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo