Camer.be
Cameroun,Camp des réfugiés : Minawao alimenté en eau potable :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • mardi 08 décembre 2015 14:10:37
  • 6482

Cameroun,Camp des réfugiés : Minawao alimenté en eau potable :: CAMEROON

La cérémonie de la pose de la première pierre du projet d’alimentation en eau potable du camp des réfugies a eu lieu le 4 décembre dernier à Maroua. De l’eau potable pour 200 000 personnes sur la ligne de front à l’Extrême Nord Cameroun. C’est l’ambitieux projet que Camwater qui se joint au HCR pour réaliser. Objectif final : apporter des solutions concrètes et durables  aux besoins des réfugiés. Sa matérialisation a eu lieu le 4 décembre 2015. A l’occasion, le gouverneur de l’Extrême-Nord, accompagné du directeur général de la Camwater et du Directeur du bureau Afrique du Haut Commissariat aux réfugiés, a procédé à la pose de la première pierre du projet d’alimentation en eau potable du camp des réfugiés de Minawao.

En ligne de mire de cet important projet, environ 200.000 bénéficiaires dont 80.000 réfugiés. Les autres partagées dans différentes localités environnantes. Notamment  Kolofata, Zamai, Ziver, Mouhour, Mozogo, Mora, Koza…etc.

D’un coût total d’environ 1,18 milliard Fcfa, les travaux seront supportés à hauteur de 42% par la Camwater et 58% par l’unhcr. « La Camwater, étant donné la forte ampleur du besoin en eau potable en ces lieux,  exécutera les travaux en régie (procédure d’urgence) pour une durée maximale de 4 mois. Une bonne frange de la main d’œuvre sera issue des résidents du camp de Minawao, peuplé à 70% par des jeunes ».

Ce projet d’extension de réseau d’eau potable de Mokolo à Minawao se réalisera en 02 phases : Phase 1 : une étude détaillée du réseau d’adduction d’eau, la réhabilitation et la remise à niveau de la station de pompage, la fourniture et la pose d’une conduite, la construction de réservoirs de stockage, de distribution et de bornes fontaines dans le camp de Minawao.

Deuxième phase   : l’extension et le renforcement du réseau de distribution d’eau dans la ville de Mokolo et les localités environnantes, le branchement et l’approvisionnement des villages situés le long de la conduite principale. 

« La particularité de ce projet est qu’il sera réalisé  avec des conduites en PEHD (Poly éthylène haute densité), plus indiqué pour le relief de la région. Le HCR collaborera étroitement avec la Camwater pour la mobilisation des ressources nécessaires au financement du projet ainsi que avec les autorités locales pour la sensibilisation et l’adhésion des populations locales et réfugiées au projet.

La Camwater assurera la gestion et l’entretien du réseau conformément à sa mission traditionnelle. Un partenaire désigné par le HCR assurera l’éducation à l’hygiène et l’encadrement des réfugiés pour une bonne utilisation de l’eau dans le camp. La mise en place et la formation d’un comité d’eau des réfugiés contribueront de manière significative à la pérennité des infrastructures d’eau réalisées », affirme   Willam Sollo.

« C’est donc main dans la main, dans un élan humanitaire commun, solidaire des populations sinistrées, que la Camwater et le HCR forment le vœu ardent que le projet d’alimentation en eau potable du camp des réfugiés de Minawao et des localités environnantes prennent corps, se déroule dans de bonnes conditions et contribue, par sa réalisation, au bien-être des populations bénéficiaires et davantage à l’amélioration de leur cadre de vie », souhaite le directeur général de Camwater, cheville ouvrière du Gouvernement,   société concessionnaire de 110 centres de distribution d’eau potable sur le territoire national.

© Camer.be : Franck BAFELI
08déc.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo