Patrice MELOM « Faire du  PAK une référence en matière de facilitation du passage des marchandises»
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: Patrice MELOM « Faire du PAK une référence en matière de facilitation du passage des marchandises» :: CAMEROON

La salle des conférences de l’hôtel le Lagon à Kribi a servi de cadre à la session d’appropriation de la feuille de route et du plan d’action 2021 de la 15ème session du secrétariat technique du CONAFE. L’ouverture des travaux a été faite par Patrice Melom, Directeur général du Port Autonome de Kribi.

Le Comité national de facilitation des échanges en abrégé CONAFE est l’organisme au Cameroun qui a la charge de garantir la simplification des procédures du commerce extérieur, tant pour les importations, les exportations que le transit. Pour cela, l’une de ses principales missions est de veiller au bon déroulement des échanges sur toutes les plateformes (aéroports, ports, corridors routiers) par lesquelles transitent les marchandises destinées au commerce international.

C’est en cela que le Port Autonome de Kribi (PAK), qui est le tout nouveau venu dans la logistique et le transport maritimes, se doit de s’assurer que les procédures relatives au commerce extérieur respectent les normes internationales en la matière. Voilà ainsi déclinée la raison qui a motivé le choix de la ville de Kribi pour la tenue des travaux de la 15ème session du Secrétariat technique dudit comité. En ouvrant les travaux de cette session, la deuxième du genre à Kribi en l’espace de quelques mois, Patrice MELOM, le Directeur Général du PAK a saisi l’occasion pour réitérer sa volonté affichée « de faire de la place portuaire de Kribi une référence en matière de facilitation du passage des marchandises. »

Sur les points inscrits en discussions l’appropriation de la feuille de route nationale sur la facilitation des échanges validée par le Comité d’Orientation Stratégique (COS), ainsi que celle du plan d’actions 2021 du CONAFE occupaient une place de choix. Les travaux à proprement parler se sont déroulés dans une ambiance de partage et de construction, dont la contribution fort remarquée du PAK, en tant que membre permanent de ce Comité, a conduit à l’adoption de plusieurs recommandations notamment la mise en place des commissions ad hoc chargées de la mise en œuvre d’un dispositif de suivi évaluation, d’affiner la stratégie de financement, la stratégie de vulgarisation. Il a également été question de la mise en œuvre d’une action prioritaire telle qu’un système d’information de suivi-évaluation.

Des travaux de Kribi, il ressort le besoin d’aboutir à la dématérialisation intégrale des procédures et au renforcement des systèmes de sécurité et sûreté de l’environnement portuaire. Cette rencontre a également souligné l’importance d’un accompagnement des structures opérationnelles, en tant que leviers essentiels pour une facilitation effective des échanges au niveau de nos plateformes de transports et le long de nos corridors.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo