J’aurai le diabète
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER

CAMEROUN :: J’aurai le diabète :: CAMEROON

J’ai une blessure au genou qui a du mal à cicatriser depuis plusieurs semaines, et en plus je consomme beaucoup d’eau. Ça ce sont des signes indiscutables qui montrent que bientôt j’aurai le diabète…

Je suis un adepte des sucreries

Depuis tout petit, je me disais déjà qu’un jour j’attraperai le diabète. Car j’étais un fervent consommateur des jus industriels, des laits artificiels, des crèmes au chocolat excessivement sucrées que l’on retrouve dans les boulangeries camerounaises, et bien évidemment aussi de quelques bergères.
Je consommais même les morceaux de sucre en direct ! C’est-à-dire que je les mâchouillais comme si c’était de la nourriture, ou alors je les mettais dans un morceau de pain rassis et puis je commençais à déguster tranquillement mon « sandwich » improvisé…
Je savais déjà que j’aurai le diabète et la carie dentaire. Car les aliments sucrés sont très appréciés par nos papilles gustatives, et donc celles-ci en redemandent. Surtout qu’il y a les sucres rapides (ceux qui vont directement dans le sang) que nous consommons régulièrement à travers les boissons sucrées. Mais il y a aussi les sucres lents que nous consommons quotidiennement à travers le riz, les pâtes, les pommes de terre, le pain, la farine, le plantain, les arachides, le macabo, etc.

C’est quoi le diabète ?

Pour faire simple, le diabète est une maladie provoquée par la dérégulation de la quantité de sucre dans le sang.
Je sais, ce n’est pas très simple. Mais disons que les aliments que nous consommons sont constitués de trois éléments indispensables pour notre équilibre : les protides (viande, poisson), les lipides (beurre, yaourt) et les glucides. Les glucides sont les aliments constitués de sucre, et ce sucre est transformé en glucose puis envoyé dans le sang afin d’être distribué dans tous les muscles de l’organisme. Sauf que la quantité de glucose présente dans le sang est appelée glycémie. Et que la glycémie est mesurée en grammes par litre de sang. On estime donc que si votre glycémie à jeun est supérieure à 1,26 g/L, alors vous êtes hyperglycémique. De même, si votre glycémie est inférieure à 0,8 g/L, alors vous êtes hypoglycémique. Une glycémie normale doit régulièrement être située aux alentours de 1 gramme par litre de sang.
Le diabète est donc un trouble de l’organisme qui est provoqué soit par une présence excessive de sucre dans le sang (hyperglycémie), soit par un taux de glucose insuffisant (hypoglycémie) pour les nombreux besoins énergétiques de notre corps humain.

Comment fonctionne l’organisme ?

Lorsque nous absorbons de la nourriture, tous les glucides sont transformés en glucose grâce aux enzymes présentes dans la salive et dans le tube digestif. Ce glucose est ensuite injecté dans la circulation sanguine à travers les villosités qui tapissent la paroi de l’intestin grêle. Si le foie juge que la quantité distribuée est sassez suffisante, alors il stocke le reste de glucose sous forme de graisse pour une réutilisation en cas de besoin. C’est ce processus qui cause la prise de poids chez les personnes qui consomment exagérément de sucre.

Afin de veiller au bon rééquilibrage de la glycémie, le pancréas surveille la quantité de glucose qu’il y a dans le sang. Lorsque celle-ci est élevée, certaines cellules pancréatiques fabriquent de l’insuline et la distribuent dans l’organisme. L’insuline est une hormone qui a pour rôle de permettre au glucose de quitter le sang et de pénétrer à l’intérieur des cellules musculaires. Lorsque le taux de glycémie revient à la normale, le pancréas cesse de fabriquer cette hormone.
À l’inverse, en cas d’hypoglycémie, d’autres cellules pancréatiques fabriquent cette fois-ci du glucagon. Il s’agit là d’une hormone qui a pour fonction de stimuler le foie et les tissus adipeux afin qu’ils libèrent le glucose accumulé, puis les réinjectent dans le sang. Le glucagon stimule également la production d’insuline, afin que ce glucose relâché puisse posséder la clé nécessaire pour intégrer les cellules musculaires qui en ont grandement besoin.

Quels sont les types de diabète ?

Il existe principalement deux types de diabètes : le diabète de type 1 qui concerne 10 % de la population des diabétiques, et le diabète de type 2.

Le diabète de type 1 se manifeste dès l’enfance ou l’adolescence. Il est souvent la conséquence de prédispositions génético-héréditaires. Les personnes atteintes de cette maladie sont généralement maigres, car le corps puise dans ses propres réserves de graisse pour pouvoir s’alimenter en énergie. Il s’agit d’une pathologie auto-immune où la production de l’insuline est perturbée par la destruction des cellules Bêta, présentes dans le pancréas. On parlera ici de DID (diabète insulino dépendant), car le traitement s’effectue par des injections d’insuline fabriquée en laboratoire.

Le diabète de type 2 par contre, se manifeste en général après quarante ou cinquante ans. Les facteurs de cause peuvent être la sédentarité, l’obésité, la consommation excessive de sucres, le manque d’exercice physique, l’hérédité, etc. Il s’agit d’une pathologie où les cellules de l’organisme ne reçoivent plus correctement le message délivré par les hormones d’insuline. Le glucose ne pénètre donc plus dans les muscles, et le pancréas s’épuise en s’enfonçant dans un cycle infernal de surproduction d’insuline. Lorsque ce pancréas s’effondre, le patient de type 2 se trouve alors dans un état d’insuffisance insulinaire. On dit que ce diabète est non insulino dépendant (DNID), car son traitement passe par d’autres techniques (alimentation, activité physique, médicaments…) que par l’injection d’insuline dans l’organisme.

Bientôt j’aurai le diabète

Donc j’avais une blessure au genou gauche qui a eu du mal à cicatriser pendant plusieurs semaines, et en plus je consomme souvent beaucoup de sucre. Ça ce sont des symptômes indiscutables qui prouvent que très prochainement j’aurai le diabète…

J’aurai le diabète ! Je bois 3,5 litres d’eau par jour, j’urine de façon interminable et ça fait longtemps que je n’ai même plus pratiqué une activité sportive ni physique. J’aurai le diabète ! Je deviens déjà insensible à douleur, or c’est l’un des symptômes majeurs et c’est pour cette raison que certains diabétiques sont généralement victimes d’une amputation. J’aurai définitivement le diabète d’ici quelques mois, parce que je suis déjà en train de développer le gros ventre comme mon meilleur ami Pierre La Paix Ndamè.

Et pourtant il s’agit là d’une maladie véritablement dangereuse, même si nous pouvons la prévenir en effectuant un dépistage prématuré. Il s’agit d’une maladie silencieuse qui se fraie un chemin à l’intérieur de notre organisme. Il s’agit d’une pathologie grave qui pourrait nous entraîner vers la cécité, vers l’AVC, vers l’hypertension artérielle ou alors nous conduire tout simplement vers le cimetière.

Bref, commencez déjà à faire votre test de glycémie afin de mieux lutter contre le diabète !

Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo