Evelyne Owona Essomba : « Nous maintenons le niveau d’exigence »
CAMEROUN :: MéDIA

CAMEROUN :: Evelyne Owona Essomba : « Nous maintenons le niveau d’exigence » :: CAMEROON

A l’occasion du 3ème anniversaire de Crtv News, la Chef de Chaîne dresse le bilan et présente les perspectives de la chaîne thématique sur les trois prochaines années.

Que doit-on retenir ces ces trois années de vie de Crtv News?
Après trois ans, la première satisfaction pour Crtv News c’est d’exister. La chaîne réussi le pari de s’implanter dans le paysage audiovisuel camerounais, d’imprimer son identité propre comme première chaîne d’informations en continu sur le territoire national. La chaîne donne à voir le cameroonian way of life, Elle intervient sur les grands événements en fournissant à ceux qui nous regardent des clés de compréhension de l’actualité à travers des décryptages. Nous avons ainsi eu beaucoup d’éditions spéciales sur des thématiques du Cameroun et du monde. Il y a aussi la satisfaction de s’imposer comme étant la chaîne du direct. Il n’y a jamais eu autant de directs que durant cette année 2020 qui vient de s’achever.

Nous sommes fiers d’être là, d’avoir été là pour parler de ce troisième anniversaire, d’avoir maintenu le même niveau d’exigence, et d’avoir rempli les missions de départ.

Quelles sont les perspectives pour l’année qui commence?
D’abord maintenir le cap, ce qui n’est pas évident. C’est-à-dire remplir nos missions élémentaires et fondamentales, et les remplir mieux. Nous voulons, dans notre offre de contenus, explorer d’autres horizons. Par exemple le grand reportage que nous avons commencé avec l’émission « Et l’histoire continue ». Chaque mois, nous souhaitons présenter un programme de 52 minutes sur un fait qui a marqué l’actualité. C’est un défi parce que le grand reportage est un style exigeant, en terme de temps, de moyens, d’équipements, de personnel. Mais nous pensons que nos téléspectateurs méritent de nous voir monter en puissance.

Conformément à la vision triennale du management de la Crtv, nous devons réussir à nous implanter et à arroser tout au moins l sous-région Afrique Centrale. A cet effet, nous bons déjà par exemple un journal spécialisé Cemac. Mais nous allons travailler à envisager d’aller plus loin.

Peut-être des choses à améliorer…?
Oui, il y a des choses à améliorer. Notamment la mise en place d’un work flow le plus efficace possible. Sur le plan technique, améliorer la réception. Il y a encore certains de nos téléspectateurs qui ne peuvent pas nous recevoir. C’est un défi sur le quel la Direction générale travaille assidûment et cherche des solutions pour que partout au Cameroun, Crtv News puisse être reçue. Nous sommes déjà reçus sur internet à travers le site  et les différentes plateformes numériques, ce qui nous permet d’arroser un public international. Mais pour ceux qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir un décodeur Canal + ou une connexion internet, il faut une solution.

Lire aussi dans la rubrique MéDIA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo