CAMEROUN :: Forum de la Paix: Le Voyage de Trop à Paris :: CAMEROON
CAMEROUN :: Forum de la Paix: Le Voyage de Trop à Paris :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P
  • vendredi 15 novembre 2019 13:00:00
  • 3185

CAMEROUN :: Forum de la Paix: Le Voyage de Trop à Paris :: CAMEROON

Le voyage de trop à Paris qui révéla aux Camerounais le « MBOUT’MAN » derrière l’épais mur de sécurité et de silence

Les Camerounais ont en effet découvert au détour d’un atelier d’un Forum international à Paris que l’homme dont ils sont les otages depuis 37 interminables années est un « MBOUT’ (nul) comme ils disent familièrement …qui se cache en permanence derrière un épais mur de sécurité et de silence, sur lequel certaines de ses créatures ont même soutenu des thèses de doctorat dans ses universités des tropiques.

C’est cela qui blesse profondément notre fierté collective, indépendamment de nos différences d’opinions.

Cet embarras est aussi un prétexte éhonté de la Francafrique. Une arrogance qui se convainc d’être le produit d’une forme de « méritocratie ». À l’évidence une arrogance qui leur permet uniquement de jouir de leurs privilèges.

Il s’agit d’une forme extrême de satisfaction de soi, cependant, qui ne résiste pas à la réalité et se défait face à une véritable méritocratie telle que celle incarnée par le milliardaire soudano-britannique Mo Ibrahim, qui n’a même pas eu besoin de faire preuve de beaucoup d’imagination pour dénoncer la fraude permanente incarnés par M. Biya et la Françafrique.

Nous avons assisté à l’exposition d’un système frauduleux qui se résume effectivement à l’idée que les indépendances, en particulier en Afrique française, étaient frauduleuses et non un nouveau système juridique qui habilite et protège nos droits individuels; mais essentiellement un système sélectif et égoïste fonctionnant sur la mauvaise foi et ritualisé sous un mode de culte : un culte où la conviction sans réserve est attendue du grand nombre, tandis qu’une petite élite cooptée d Paris décide quels droits comptent pour qui, et qui doit payer le prix de la liberté des autres.

Le CL2P réaffirme que notre engagement envers la primauté du Droit est maintenant plus important qu’avant, et qu’un tel engagement nécessite une lecture critique et intelligente d’une Constitution démocratique, plutôt qu’une foi aveugle en une tyrannie qui ne dit pas son nom.

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

http://www.cl2p.org 

15nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo