CAMEROUN :: Crise anglophone : le gouvernement prend acte de la condamnation des leaders séparatistes :: CAMEROON
CAMEROUN :: Crise anglophone : le gouvernement prend acte de la condamnation des leaders séparatistes :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Source : Xinhua
  • mercredi 21 août 2019 16:14:00
  • 1551

CAMEROUN :: Crise anglophone : le gouvernement prend acte de la condamnation des leaders séparatistes :: CAMEROON

Le gouvernement du Cameroun a pris acte de la condamnation à une peine d'emprisonnement à perpétuité de dix leaders séparatistes camerounais, a annoncé via twitter dans la nuit de mardi le ministère camerounais de la Communication. "La Justice de la République, souveraine et indépendante, s'est donc prononcée. Le gouvernement en prend acte," a tweeté le ministère sur son compte officiel.

Au Cameroun, le ministre de la Communication cumule ses fonctions avec celles de porte-parole du gouvernement. Mardi, le leader du mouvement sécessionniste anglophone du Cameroun, Julius Ayuk Tabe, et neuf autres dirigeants, ont été condamnés à une peine d'emprisonnement à perpétuité par le Tribunal militaire de Yaoundé, pour actes de terrorisme et de rébellion.

M. Ayuk Tabe a été arrêté avec ses neuf co-accusés en janvier 2018 au Nigeria avant d'être extradé au Cameroun. Il est le numéro un de la république autoproclamée d'Ambazonie, créée en octobre 2017 regroupant le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, les deux régions anglophones du Cameroun.

Représentant 20% de la population camerounaise qui est majoritairement francophone, la minorité anglophone s'estime marginalisée et francisée par le pouvoir central depuis des décennies. Une mouvance sécessionniste armée y est née en 2017. Cette crise a fait plus de 530.000 déplacés internes, selon les Nations Unies. Au moins 300 soldats ont été tués dans les affrontements avec les séparatistes, d'après l'armée camerounaise. Il n'y a pas de statistiques officielles sur le nombre de séparatistes abattus.

21août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo