CAMEROUN :: Ne souriez plus hein, vous êtes filmés ! :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ne souriez plus hein, vous êtes filmés ! :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: FRANCAISCAMER
  • achouka.mondoblog : Ecclésiaste DEUDJUI
  • vendredi 19 juillet 2019 02:28:00
  • 4062

CAMEROUN :: Ne souriez plus hein, vous êtes filmés ! :: CAMEROON

Depuis quelques temps la ville de Douala est truffée de caméras de surveillance sur presque toutes ses artères. Et ce n’est pas la seule méthode que votre Gouvernement a mise sur pied pour vous contrôler…

Vous êtes filmés dans les lieux publics

Depuis quelques temps donc, il y a des caméras de surveillance dans presque tous les carrefours de la ville de Douala. Ou bien c’est pour quoi oooh !? Toujours est-il que nous sommes épiés du matin jusqu’au soir, et que derrière ces caméras il y a des policiers qui sont en train de nous observer 24/24 pendant qu’ils sont en train de siroter leur tasse de Nescafé…

Nous sommes espionnés partout ! Et même si ce n’est pas votre Gouvernement qui veut toujours jouer les voyeurs, parfois ce sont les caméras de vidéosurveillance qu’il y a dans les supermarchés et les grandes entreprises. Et dans les boutiques informatiques également. Et aussi dans les magasins des Libanais. Et surtout dans les boîtes de nuit de Bonapriso. Et la mauvaise nouvelle c’est que ces enregistrements vidéo sont parfois envoyés aux Renseignements généraux, ou alors stockés dans un ordinateur alors qu’on n’avait même pas sollicité notre consentement…

Vous êtes enregistrés dans des fichiers

Pas seulement sur le fichier électoral hein, et d’ailleurs est-ce que les Camerounais se sont même réellement inscrits sur les fichiers électoraux ?

Pas seulement pour les concours administratifs ! Parce que ce que beaucoup de Camerounaises ne savent pas, c’est que nos noms qui sont enregistrés sur les cartes d’identité sont également enregistrés dans des fichiers tenus par les services de l’État. Idem pour nos passeports. Et puis même quand tu voyages pour aller de Bafoussam à Mvo’omeka et que la guichetière se met à enregistrer ton patronyme sur un gros registre, elle va envoyer la liste des passagers à la Délégation générale de la sûreté nationale (et c’est obligatoire pour toutes les agences).

Même chose pour les hôtels lorsque tu vas t’enregistrer pour y effectuer ta nuitée. Même chose pour les déplacements à l’étranger lorsque tu achètes ton billet d’avion. Même chose lorsque tu te rends dans un ministère pour un dossier, dans une grande clinique pour ta cirrhose de foie, dans un institut financier pour effectuer une opération bancaire, etc.

Vous êtes écoutés, suivis et regardés

Moi je ne parle pas pour moi parce que je sais déjà que je suis suivi persécuté sur Twitter. Je sais que je suis surveillé sur mon blog et que si ma bouche essaie un peu de déraper sur Facebook, vous allez seulement entendre qu’on m’a enfermé à côté de la cellule présidentielle de monsieur Maurice Kamto.

Moi je sais tout ça. Et donc je vous demanderai de rester un peu vigilants, mais surtout discrets comme mon ami Pierre La Paix Ndamè. Parce que c’est très facile de localiser quelqu’un qui s’exprime sauvagement sur internet (on peut te repérer grâce à tes identifiants IP, même si tu as utilisé un faux profil). Et puis je vous rappelle que le contenu de vos conversations téléphoniques peut aisément être retraçable ; y compris le listing de tous vos SMS. Je vous rappelle qu’il y a un service au Cameroun qui est chargé de décortiquer tout ce qui se dit dans la presse écrite et la radio, et qui regarde toutes les émissions qui passent à la télévision (même sur la CRTV) afin de collecter le maximum d’informations sur le climat social qui prévaut ici dans notre Cameroun…

Vous êtes même contrôlés

C’est ce que je viens de dire ! Parce que tous vos mouvements sont scrutés dans les carrefours grâce à la vidéosurveillance, et en plus on décortique tout ce que vous racontez et ce que vous blablatez sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels…

Vous êtes contrôlés comme dans le roman 1984 ! Vos manifestations publiques sont verrouillées, et lorsqu’elles sont politiques elles sont tout simplement interdites ! Vos ordres du jour de réunions doivent être connus à l’avance. Vos discussions privées sont retransmises par des antigangs qui s’asseyent à la même table que vous dans les bars, et qui jaugent ainsi votre radicalisme. Votre connexion internet peut être interrompue à tout moment ! Vos intentions sont maîtrisées, vos mouvements sont limités lorsque vous devenez une personnalité politique, et vos opinions peuvent creuser votre propre tombe (cf. Longuè Longuè) si elles ne sont pas en faveur de celui qui occupe le pouvoir suprême depuis l’année 1982.

Ne souriez plus jamais hein, parce que vous êtes filmés !

Donc depuis quelques mois les villes du Cameroun sont truffées de caméras de surveillance sur presque toutes leurs artères. Et ce n’est pas l’unique méthode que notre Gouvernement a mise sur pied afin de mieux nous contrôler…

Ne souriez plus hein, vous êtes observés ! Car il y a des véhicules de gendarmerie à tous les coins de rue depuis quelques trimestres, et il y a aussi des policiers qui sont en train de faire le kongossa avec leur talkie-walkie.

Ne souriez plus hein, vous êtes intimidés ! Parce que c’est le tribunal militaire qui s’occupe de certaines arrestations politiques de civils. Et c’est le BIR qu’on vous envoie dans la rue lorsqu’il y a certaines revendications.

Ne montrez plus vos dents ici au Cameroun hein, parce qu’il y a des gens là-bas en haut qui ne veulent même pas que vous leviez seulement un peu votre sale petite tête !

Alors ils nous ont ramené dans une sorte de Big Brother version 2019, et ils nous ont « offert » la liberté d’expression alors qu’on ne possède même pas réellement la liberté de s’exprimer. Puisque nous pouvons parler de tout ici au Cameroun, nous pouvons tout décrire, nous pouvons tout critiquer, nous pouvons tout trahir et nous pouvons même tout dénoncer sans être forcément menacés de disparition.

Mais nous sommes filmés lorsque nous commençons déjà à regarder vers la chaise de monsieur Paul Biya !

19juil.
Lire aussi dans la rubrique FRANCAISCAMER

canal de vie

Vidéo