Camer.be
CAMEROUN :: AÉROPORT DE BERTOUA : Camair-co attend le feu-vert de la Primature :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • L'essentiel : Francis Nguélé
  • vendredi 31 août 2018 00:47:00
  • 1430

CAMEROUN :: AÉROPORT DE BERTOUA : Camair-co attend le feu-vert de la Primature :: CAMEROON

La compagnie aérienne se dit prête à desservir la capitale de la région de l’Est.

Le lancement effectif des vols commerciaux de Camair-co à destination de la ville Bertoua dans la région de l’Est Cameroun semble être dans une phase décisive, au regard du dernier vol d’évaluation qui a eu lieu au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet 2018, et des travaux de réhabilitation de l’aéroport de Bertoua qui connaissent une certaine accélération ses temps derniers.

De sources bien introduites, la direction de la compagnie aérienne nationale aurait demandé l’aval du premier ministère pour démarrer ses dessertes dans cette partie du pays le 31 juillet dernier. Mais l’on attend encore à ce jour le feu-vert de la primature qui semble observer une certaine prudence sur ce dossier. En effet, le visiteur qui se rend aujourd’hui dans cette plate-forme aéroportuaire peut constater des avancées dans la viabilisation de cette infrastructure qui n’était plus que l’ombre d’elle-même il y a quelques années.

Mais visiblement beaucoup reste à faire, notamment la route reliant l’aéroport au centre urbain qui est totalement dégradée. Autre souci, la piste d’atterrissage n’est pas bitumée à ce jour. Quoiqu’elle ait été améliorée récemment par un bon compactage de la latérite, elle n’offre pas à cent pour cent le confort requis au bon atterrissage des avions de tourisme à l’instar des MA 60. En plus, l’on constate que cette piste n’est pas encore totalement sécurisée du fait de l’énorme activité champêtre qui continue d’être pratiquée tout autour malgré les multiples interdictions des autorités.

Parachever les travaux de réhabilitation

Toujours d’après nos sources, le premier ministre Philemon Yang s’est rendu dans cet aéroport vers la mi-juillet dernier en marge du Festival national des arts et de la culture (Fenac) dont il a présidé la cérémonie d’ouverture à Bertoua, et a certainement constaté ces lacunes. Ce qui justifie cette réticence le temps de mieux parachever les différents travaux de réhabilitation indispensables. Mais il convient de noter que le décor se plante progressivement pour que la compagnie aérienne nationale puisse enfin prendre définitivement son envol dans cette région qui regorge un flux de voyageurs.

D’après des responsables de Camair-co, cette entreprise entend programmer deux vols par semaine dans cette ville dès le lancement de cette nouvelle ligne domestique. Les Aéroports du Cameroun (ADC) et l’autorité aéronautique civile y ont déjà installé leurs services et toute la logistique y afférente. Camair-co a une représentation régionale prête à servir. Avec l’ouverture prochaine de l’aéroport secondaire aux vols de Camair-Co, cette société desservira huit régions sur les 10 que compte le Cameroun. Seules les villes d’Ebolowa et de Buea, qui sont respectivement les capitales régionales du Sud et du Sud-Ouest, manqueront encore sur la carte des destinations de cette compagnie qui a décidé de s’appesantir sur les vols domestiques à l’intérieur du Cameroun pour s’autonomiser financièrement.

31août
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE
Vidéo