Camer.be
CAMEROUN :: 7 ans comme Vanessa Tchatchou attend toujours son bébé: Appel pour une minute de silence et d'arrêt :: CAMEROON
CAMEROUN :: LE SAVIEZ-VOUS
  • Source : Mouvement de Février 2008 au Cameroun
  • lundi 20 août 2018 11:26:00
  • 4041

CAMEROUN :: 7 ans comme Vanessa Tchatchou attend toujours son bébé: Appel pour une minute de silence et d'arrêt :: CAMEROON

En soutien de la femme Camerounaise, en soutien à toutes les mères qui ont perdu leur bébé, à toutes les victimes du vol de leur bébé, le Mouvement de Février 2008 au Cameroun appelle pour ce 20 août 2018, date anniversaire du vol du bébé de Vanessa Tchatchou pour une minute de silence et d'arrêt .

Tout commence le 20 août 2011. Vanessa Tchatchou, jeune fille de 17 ans, élève en classe de seconde dans un lycée de Yaoundé donne naissance à un prématuré de 7 mois à l’hôpital gynéco-obstétrique du quartier Ngousso. Le bébé sera par la suite placé dans une couveuse. Quelques heures plus tard, le bébé de la petite Vanessa est introuvable. Au fil des mois, l’affaire prend de l’ampleur. Les médias nationaux et même internationaux en font des gorges chaudes. Des diplomates occidentaux accrédités à Yaoundé avouent leur préoccupation sur le sujet.

Des informations concordantes font état de ce que le bébé de Vanessa se trouve entre les mains d’une magistrate , Madame Caroline MEJANG NDIKUM ATEH, en service au tribunal de grande instance de Mfou, à une trentaine de Km de Yaoundé. Ce que conteste cette dernière qui dit être la mère adoptive d’un enfant qui n’est pas celui de Vanessa.

Issa Tchiroma en début d'année 2013, ministre de la Communication avait annoncé l’arrestation de deux suspects au cours d’un point de presse . L’on apprendra du porte-parole du gouvernement que les éléments de la direction de la police judiciaire ont mis la main sur deux personnes (un homme et une femme) suspectées d’avoir volé le bébé de Vanessa Tchatchou. Le nouveau-né, à en croire le Mincom, a été dissimulé par les dits suspects à Titi garage, un quartier de Yaoundé, avant qu’il ne trouve la mort. Le corps, laisse entendre Issa Tchiroma, a été inhumé dans la ville de Nkoteng, département de la Haute-Sanaga.

Jocelyne Alabi Ngbwa, poursuivie selon l'Etat du cameroun pour "pour enlèvement de mineur ayant entraîné la mort de ce dernier et évasion» écope de 25 ans de prison ferme le 18 octobre 2012, au tribunal de Grande instance du Mfoundi.

De leur côté, Vanessa Tchatchou et son conseil Me Méli Hyppolite, constitués partie civile dans cette affaire, s’étaient désistés depuis le 04 septembre 2012 sous prétexte que la piste explorée par le tribunal ne permettait pas de parvenir à l’identification des vrais coupables de vol du bébé de Vanessa Tchatchou.

Pour Me Meli, les faits ont été dénaturés. Jocelyne Alabi Ngbwa, Ndjandja Pamen, Abialina et Martin Zoua sont accusés d'enlèvement aggravé de mineur ayant entraîné la mort de ce dernier. Selon l'ordonnance de renvoie, les faits ont été commis le 9 septembre 2011. Pourtant le conseil affirme que le bébé de Vanessa a été volé le 20 Août 2011.

Pour certaines personnalités proches de la famille Vanessa Tchatchou au Cameroun, ce ne sont pas les vrais coupables qui sont condamnés.

La hiérarchie de l'Etat étant au courant du réseau n'a pas souhaité sanctionner le maillon de la chaîne du vol et du trafic des nouveau-nés au Cameroun

A ce jour, Vanessa Tchatchou attend toujours son bébé car, l'on sait que cet enfant se trouve chez la magistrate soupçonnée de trafic d'enfant.

Autres informations, on est désormais sans nouvelle de Jocelyne Alabi Ngbwa, la jeune femme qui avait été reconnue coupable du vol du bébé de Vanessa Tchatchou en 2012.Cette dernière s'est évadée dit-on à Yaoundé.

En effet, depuis le 21 juillet 2018, apprend-on, la prétendue voleuse de bébé de Vanessa Tchatchou est introuvable. Elle a disparu de sa cellule de la prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Comment a-t-elle fait pour s’échapper de cette prison qui l’abrite depuis octobre 2012 ?

Quelques mois avant, son supposé complice, avait presque aussitôt été exfiltré vers la France où elle y vit depuis lors. Pour ceux qui ne connaissent pas le Cameroun, seules des ignorants, peuvent se laisser convaincre que tout cela n’est pas organisé.

Ce 20 août 2018 à midi , heure du Cameroun, nous demandons à tous et à toutes de demander à l'Etat du Cameroun et la magistrate Caroline MEJANG NDIKUM ATEH, la restitution du bébé de Vanessa.

Hommes et femmes doivent garder une minute de silence pour exprimer leur mécontentement. Toutes les femmes connaissent la douleur d’avoir un enfant.

Par solidarité avec la femme camerounaise qui subit aujourd'hui au Cameroun des conditions de vie totalement inhumaines, en mémoire des nombreuses mères qui ont vu leur progéniture disparaître dans les conditions inhumaines, ce 21 août est une date de deuil

Le Mouvement de Février 2008 au Cameroun appelle toutes les Camerounaises et tous les Camerounais, partout où ils se trouvent dans le monde, ainsi que tous les amis du Cameroun, partout où ils se trouvent dans le monde, à observer, ce lundi 20 août 2018 à 12H00, une minute de silence et d'arrêt de toute activité.

Le Mouvement de Février 2008 au Cameroun salue de toute son énergie tous ceux qui jusqu'ici se sont battus pour que la vérité soit faite sur le phénomène de trafic et de vol des nouveaux-nés au Cameroun

Merci à toutes celles et à tous ceux qui observeront cette minute de silence.

Fait à Bruxelles le 20 août 2018

La Cellule de communication

Mouvement de Février 2008 au Cameroun

Contact presse: 0465 90 64 31
Courriel: fev2008cameroun@gmail.com

http://www.fev2008cameroun.canalblog.com

20août
Lire aussi dans la rubrique LE SAVIEZ-VOUS
Vidéo