Cameroun,Université virtuelle de Yaoundé : De nouveaux lauréats prêts pour l’emploi :: CAMEROON
Cameroun,Université virtuelle de Yaoundé : De nouveaux lauréats prêts pour l’emploi :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Armel Ebellè
  • lundi 30 novembre 2015 07:00:12
  • 8790

Cameroun,Université virtuelle de Yaoundé : De nouveaux lauréats prêts pour l’emploi :: CAMEROON

Titulaires de Masters en Management du tourisme ; Finance et Contrôle ; Technologie de l’information, ils ont reçu leurs diplômes en présence des ministres de l’Enseignement supérieur (Minesup), et des Postes et Télécommunications (Minpostel).

Partie sur la ligne de départ depuis 2010, la 2è cuvée des titulaires des Masters de l’université virtuelle du projet du réseau panafricain de services en ligne qu’abrite l’université de Yaoundé I, est désormais à la disposition des employeurs. Selon Aristide Atangana l’un des lauréats du Master en Management du tourisme que nous avons rencontré quelques minutes avant la cérémonie, la formation a mis autant de temps (cinq ans), à cause de la cadence des soutenances. « Nous francophones, avons beaucoup de difficultés à suivre ces cours qui se dispensent uniquement en anglais par les Indiens », nous confie souriant, le jeune lauréat qu’on dit être parmi les meilleurs de la promotion.

Pour ce qui est de la formation, apprend-on, les cours proviennent des universités indiennes de Madras university (Master en technologie de l’information), Indira Gandhi national open university (Master en Management du tourisme), et Amity university (Master en Finance et Contrôle). Les cours, précise un autre étudiant, sont dispensés par vidéo conférence. Pour Minette Libom Lii Likeng, ministre des Postes et Télécommunications qui présidait la cérémonie aux côtés de son collègue Jacques Fame Ndongo, « Il s’agit là, à n’en point douter, de progrès menés grâce à l’effort du gouvernement de la République, et qu’il faut saluer à leur juste valeur ». Tout en assurant du soutien de son ministère, Mme Libom

Lii Likeng a souhaité que les fruits de cette fructueuse coopération entre le Cameroun et l’Inde, s’étendent à d’autres régions du pays.

L’objectif principal poursuivi par le développement des universités virtuelles hébergées par l’université de Yaoundé I, à en croire le coordonnateur général de ces universités, est d’améliorer et massifier les formations innovantes actuellement dispensées ailleurs. Les universités virtuelles du Cameroun sont sous la double tutelle des ministères de l’Enseignement supérieur et des Postes et Télécommunications. Depuis 2010, affirme-t-on aussi, la capacité d’accueil des deux universités virtuelles de Yaoundé est de 60 et 150 places, respectivement à l’université sous-régionale, et à l’université nationale.

Pour le reste, selon des informations puisées à bonne source, le coût de la formation pour ce qui est de l’université virtuelle nationale, est celui pratiqué par les universités d’Etat du Cameroun, soit 50 000 francs Cfa par année académique. Cout qui aux dires des mêmes sources, s’explique par la subvention apportée à cet effet par les gouvernements indien et camerounais.

© Camer.be : Armel Ebellè
30nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo