Quatre trafiquants d'écailles de pangolin arrêtés dans la ville d’Akonolinga
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Quatre trafiquants d'écailles de pangolin arrêtés dans la ville d’Akonolinga :: CAMEROON

Quatre trafiquants ont été arrêtés pour trafic d'écailles de pangolin à Akonolinga. 

Ils ont été arrêtés le 19 avril lors d'une opération coup de poing menée par les agents de la Délégation Départementale des Forêts et de la Faune du Nyong &Mfoumou en collaboration avec la Compagnie de Gendarmerie d'Akonolinga. 

Deux des trafiquants ont été arrêtés à quelques mètres des services des Eaux et Forêts et deux autres ont été arrêtés à leur domicile. Ils ont été surpris avec cinq sacs d'écailles de pangolin pesant 90 kilogrammes. Ils appartiennent à un réseau de trafic d'animaux sauvages opérant dans la région du centre.

Le réseau est composé de trafiquants, chacun ayant un rôle précis à jouer dans la commercialisation illégale des écailles de pangolin. L'un d'eux collectait les écailles de pangolins dans les villages autour d'Akonolinga. Il abattait parfois des pangolins et en achetait d’autres à des petits trafiquants qu'il avait contactés dans ces villages.  Les autres jouaient le rôle d'intermédiaires, ils tuaient parfois eux-mêmes les pangolins, vendaient leur viande et stockaient les écailles chez eux. 

Une ONG d’appui à l'application de la loi sur la faune sauvage, connue sous le nom de LAGA, a fourni une assistance technique lors de cette opération.
Les pangolins sont les animaux les plus trafiqués au monde, on estime qu’entre 0,4 et 2,7 millions de pangolins sont abattus chaque année dans les forêts d'Afrique centrale. Le Cameroun abrite trois des quatre espèces de pangolins africain : le pangolin à longue queue, le pangolin commun et le pangolin géant, qui figurent tous dans la catégorie des espèces intégralementprotégées  par la loi faunique de 1994. 

English version below

Four traffickers arrested with 90kg of pangolin scales 
 
Four traffickers were arrested for trafficking in pangolin scales in Akonolinga. 

They were arrested on April 19 during a crackdown operation carried out by wildlife officials of the Nyong & Mfoumou Divisional Delegation of Forestry and Wildlife in collaboration with the Gendarmerie Company of Akonolinga. 

Two of the traffickers were arrested some few meters away from the wildlife office and two others later nabbed at their homes. They were found with five bags of pangolin scales weighing 90 kilograms. They belong to a wildlife trafficking ring operating in the Central region.

The ring is composed of traffickerswith each having a role to play in the illegal sale of thepangolin scales. One of them collected pangolins scales from villages around Akonoloinga. He sometimes poached the pangolins and bought some from small time traffickers he had activated in these villages.  The others played the role of middleman, they sometimes killed the pangolin themselves,sellits meat and stored the pangolin scales at their homes.
A wildlife law enforcement support body known as LAGA provided technical assistance during the operation.

Pangolins are the most trafficked animals of the world, it is estimated that between 0.4 and 2.7 million pangolins are hunted every year in central African forests. Cameroon is a host of three of four African Pangolin species, the Black-bellied, the White-bellied and the Giant Pangolins, all of them listed in the class of totally protected species in the country.They are protected under the 1994 wildlife law. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo