L'offensive du DR. Raphaël Nitcheu contre un réseau spécialisé dans la contrefaçon du Drepanovax
CAMEROUN :: SANTE

CAMEROUN :: L'offensive du DR. Raphaël Nitcheu contre un réseau spécialisé dans la contrefaçon du Drepanovax :: CAMEROON

L'inventeur du Drepanovax, Dr. Raphaël Nitcheu a tenu ce samedi, 11 septembre 2021, un point de presse,  au quartier Nsimeyong, dans le 3ème Arrondissement de Yaoundé la capitale politique du Cameroun, dans les locaux de Labo Nitel dont il est directeur général. La rencontre avec les Hommes de média avait pour but d'informer l'opinion nationale et internationale, qu'il lui a été donné de constater que le médicament qui porte sa signature, Drepanovax, utilisé contre la drépanocytose, a été contrefait par un groupe d'usurpateurs. Il s'agit selon lui, d' «un réseau d'individus sans foi, ni loi, excellant dans la contrefaçon, l'ursupation de titre, arnaque et escroquerie et qui, commercialise une version contrefaite et d'origine douteuse de Drepanovax sur l'ensemble du territoire camerounais et au-delà des frontières» a t-il indiqué.

 À la lumière des enquêtes menées par la direction générale du laboratoire de recherche ethnobotanique, ethnopharmacognostique et d'application des plantes issues de la flore africaine et camerounaise  Labo Nitel» il en ressort que le réseau d'arnaque est piloté par un certain  Thierry Mathieu Kana qui, sur les réseaux sociaux se fait passer pour  Raphaël Nitcheu le vrai  inventeur du Drepanovax, livrant ainsi  aux patients, des produits issus de la contrefaçon, moyennant des sommes faramineuses,  tout en exposant les  vies des consommateurs du qu'il leur sert en fait. 

C'est suite à la  découverte de cette équipe de faussaires que, le Dr Raphaël Nitcheu dédouane son laboratoire  de ces actes criminels tout en attirant la vigilance des patients du public  "Le Labo Nitel dénonce et décline toute responsabilité sur  des actes délictueux posés par ce réseau de  faux agents de son laboratoire, et invite   ses patients à plus de virgilance», a-t-il fait savoir au cours de la conférence de presse.

 Afin de sauver la santé des usagers et de rétablir la réputation du Drepanovax dont l'efficacité en matière de traitement de la drépanocytose n'est plus à démontrer, le  Labo Nitel  a intenté une plainte  contre ce que son directeur général appelle  adeptes du faux, devant les tribunaux.

 Depuis la présence de cette version contrefaite du Drepanovax dans le paysage de la santé publique, le Dr Raphaël Nitcheu deplore les graves conséquences,  tant bien au niveau de la fréquence des patients,  que sur l'aspect économique. « Jai été contraint de fermer mes quatre autres points de distribution de Drepanovax dans la région du Littoral, en raison de la présence de ce réseau d'individus qui ont sali ma réputation avec les produits issus de la contrefaçon. De plus, la majeure partie de mes patients  ont cessé de me contacter ; ce qui a entraîné la paralysie de mes activités de leader dans le traitement de la drépanocytose», s'est-il plaint.

Il est important de préciser que le Drepanovax, extrait des plantes camerounaises, découvert en 2006 par le chercheur Raphaël Nitcheu, a été certifié par le Laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d'expertises (LANACOME).  

Bien plus, c'est un médicament qui a fait l'objet de la délivrance d'un brevet d'invention suivant l'arrêté numéro 09/139/0API/DG/DGA/DPI/SBCT du 30 juin 2009 par l'organisation Africaine de la propriété intellectuelle ( OAPI). Malgré la présence d'une version contrefaite, le Drepanovax produit au Labo Nitel  reste et demeure le plus grand médicament ayant matière à soigner la drépanocytose.

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo