CAN 2021 : Les retards de Prime Potomac inquiètent Narcisse Mouelle Kombi
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: CAN 2021 : Les retards de Prime Potomac inquiètent Narcisse Mouelle Kombi :: CAMEROON

En visite de travail à Garoua, le ministre des Sports est pourtant satisfait de la réalisation des autres infrastructures.

Le 02 mai 2021, la Confédération africaine de football (Caf) rendait publique la liste des stades homologués pour abriter des matches éliminatoires de la prochaine Coupe du monde de football, prévue au Qatar en 2022. Au Cameroun, cinq stades ont été homologué par l’instance faîtière du football continental parmi lesquels le stade omnisports Roumdé Adjia de Garoua. Une bonne nouvelle pour la ville de Garoua car l’aire de jeu de Roumdé Adjia pourrait tout aussi bien accueillir des rencontres comptant pour la première et deuxième journée de ces éliminatoires dès le mois de juin. «Il ne fait l’ombre d’aucun doute que la ville de Garoua a toutes les désormais d’être définitivement retenu comme ville site de la CAN 2021 car le choix du stade omnisports découle en parti du bon feedback parvenu à la CAF à la suite des 06 matchs de la coupe de CAF qui s’y sont déjà joués depuis le début de cette saison», explique une source à la Fecafoot.

Trois jours après cette bonne nouvelle qui ravive l’espoir auprès des populations de la cité capitale, le ministre des sports et de l’éducation physique, Narcisse Mouellè Kombi était en visite à Garoua. Une visite dont l’objectif était de faire le point sur l’état d’avancement des chantiers des infrastructures sportives et hotellières prévue pour la CAN 2021, ceci en prélude à la mission d’inspection de la CAF dont la première phase est prévue cette semaine. Et de belles surprises, Narcisse Mouellè Kombi en eu sur le terrain, onze mois après sa dernière visite le 20 juin 2020. Comme il a pu le constater, le stade omnisports de Garoua qui abritera la compétition, est fonctionnel et a déjà été testé à plusieurs reprise. Idem pour son annexe qui a lui aussi déjà abrité deux rencontres du championnat Elite One. Les deux infrastructures construites par l’entreprise portugaise Mota Engil, disposent de toutes les commodités exigées par la CAF et la FIFA

Autre motif de satisfaction du ministre des sports lors de son séjour à Garoua, c’est la fonctionnalité de l’hôtel «Le Ribadou », autrefois appelé «Hôtel 70 chambres». Situé à quelques de l’aéroport internationale de Garoua, l’établissement classé «04 étoiles», ne désemplit pas depuis sa mise en service en mars dernier et a déjà accueilli plusieurs invités de marque. Lors de son séjour à Garoua pour son match de la coupe de la CAF contre Coton Sport le 21 avril dernier, l’équipe Algérienne de la JS Kabylie y avait pris ces quartiers. Et c’est d’ailleurs dans le même hôtel que le ministre Narcisse Mouellè Kombi a séjourné lors de sa visite à Garoua. Après l’avoir visité en compagnie des autorités de la ville, le Minsep n’a pas tarit d’éloge au sujet de cet hôtel. La ville de Garoua pourra également compter sur Le Motel Plazza et l’hôtel Relais Saint Hubert, deux établissements hôteliers qui ont également été visité par le ministre Narcisse Mouellè Kombi qui a également pu constater avec satisfaction que les voix d’accès aux différentes infrastructures sont toutes fonctionnelles.

BEN MODO, LE CAILLOU DANS LA CHAUSSURE

S’il y a lieu de réjouir de certaines avancées, il faut tout de même s’inquiéter de certains retards constatés par le Minsep sur le terrain. Il s’agit notamment des chantiers confiés à l’entreprise Prime Potomac qui à ce jour ne sont toujours pas achevés. A l’hôtel de la Bénoué où s’est rendu, les travaux de réhabilitation avancent à pas de tortue. Le directeur général de Prime Potomac, Ben Modo, a tout de même donné rendez-vous au ministre le 15 juin 2021. Scénario similaire sur les chantiers des stades d’entrainement de Coton Sport et du Cenajes. Bien que les aires de jeu disposent déjà des pelouses, mais il manque tout de même les mats d’éclairage et des travaux de finition doivent en outre être fait sur l’ensembles des deux ouvrages. Champion des promesses, ici encore, Ben Modo a fait la promesse que les 08 mats d’éclairage seront installés avant la deuxième phase de la visite d’inspection de la CAF en juin prochain. 

«Les promesses de Ben Modo n’engagent que ceux qui croient», prévient tout de même méfiant un membre de l’entourage du ministre Narcisse Mouellè Kombi qui a constaté avec stupéfaction que les chantiers des stades d’entrainement de Rey Ré et de Poumpoumré sont à l’arrêt, abandonné depuis près d’un an déjà. Une situation qui a d’ailleurs courroucé qui n’était passé par quatre chemin pour dire publiquement à Ben Modo que ces chantiers ont été abandonné du faite l’incompétence de l’entrepreneur.

Le ministre qui a d’ailleurs effectué une seconde visite inopinée sur le site de l’hôtel Bénoué le second jour de son séjour, a été surpris de constater que le nombre de manoeuvres avaient drastiquement baisé comparativement au premier jour de sa visite. Face à cette situation, Narcisse Mouellè Kombi a invité Prime Potomac a «plus d’engagement et de sérieux» car l’hôtel de la Bénoué est une des pièces maitresses dans le dispositif d’accueil de la ville de Garoua. D’autre part, «il est hors de question que Garoua ne fasse pas parti des villes hôtes de la CAN 2021», a déclaré le ministre Narcisse Mouellè Kombi. Chaud devant !

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo