Le Cameroun quadruple sa dette en 13 ans
CAMEROUN :: ECONOMIE

Le Cameroun quadruple sa dette en 13 ans :: CAMEROON

Dans ses perspectives sur l’économie africaine en 2021, la Banque africaine de développement (BAD) souligne le caractère « préoccupant » du « niveau de la dette publique du Cameroun ».

«L’encours de la dette publique est passé de 12% du PIB en 2007 à 45,8% du PIB (environ deux tiers de la dette étant extérieure et un tiers, de la dette intérieure) en septembre 2020 », fait remarquer la BAD, dont les chiffres révèlent ainsi un quasi quadruplement de la dette publique du Cameroun en l’espace de 13 ans. De ce fait, souligne la BAD, « le Cameroun présente les caractéristiques d’un pays à haut risque de surendettement ». 

De ce fait, les efforts de développement du pays pourraient être compromis, ses ressources servant désormais davantage à rembourser ses créanciers, comme ce fut le cas avant l’initiative PPTE. « À partir de 2018, le règlement de la dette publique tant intérieure qu’extérieure a occupé plus de place dans la marge de manoeuvre disponible, avec un léger ralentissement de l’investissement public », fait observer la loi de finances 2021. À titre d’illustration, selon les documents budgétaires, le service de la dette du Cameroun a augmenté de 727,5 milliards de FCFA en 2017 à 1027 milliards en 2018 alors que l’investissement public lui repliait de 1 586,9 milliards à 1291,5 milliards sur la même période. 

À en croire la BAD, ce risque de surendettement et ses corollaires pourraient bien se réaliser au cours des prochaines années, en raison de « la nécessité de soutenir la reprise économique en 2021 et de réaliser les grands projets structurants envisagés dans la nouvelle Stratégie nationale de développement 2020- 2030 ». Dans son rapport intitulé « Statistiques internationales sur la dette », publié le 12 octobre 2020, le Fonds monétaire international (FMI) relevait que le stock global (public et privé) de la dette extérieure du Cameroun, au 31 décembre 2019, est de 12 815 millions de dollars, soit environ 7 086 milliards de FCFA. Sur cette enveloppe, le FMI souligne cependant que seulement 10 275 millions de dollars (environ 5 681 milliards de FCFA) correspondent à la dette publique et à garantie publique. Sur ce registre, indique le ministère des Finances dans son rapport d’exécution du budget 2020 de l’État, le Cameroun a décaissé 1000,3 milliards de FCFA à fin juin 2020, en hausse de 35,1% par rapport aux 740,3 milliards de FCFA décaissés au cours de la même période en 2019. Bien plus, e 21 octobre 2020, cette tendance s’est poursuivie avec l’approbation d’un nouveau financement de près de 87 milliards de FCFA par le FMI, au titre de la Facilité rapide de crédit (FRC). 

Ce nouveau financement destiné à atténuer les effets de la lutte contre le Covid- 19 sur les finances publiques, et bien d’autres emprunts contractés ces derniers mois, ont contribué à augmenter le stock de la dette du Cameroun. Selon le rapport sur « Les perspectives économiques de l’Afrique sub-saharienne », actualisé au cours de ce mois d’octobre 2020, l’enveloppe de la dette publique camerounaise représentera 44,7% du PIB en 2020 (contre 38,3% du PIB en 2019), dont 33,6% pour la dette extérieure.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo