CAMEROUN :: Des permis de conduire pour résorber le chômage :: CAMEROON
CAMEROUN :: Des permis de conduire pour résorber le chômage :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Source : Le Jour
  • mardi 05 novembre 2019 13:07:00
  • 5602

CAMEROUN :: Des permis de conduire pour résorber le chômage :: CAMEROON

L’initiative du conseiller municipal Hubert Tagmin, appuyée par le Maire Yannick Ayissi, a permis d’en distribuer les 56 premiers mercredi dernier.

La situation du chômage et du sous-emploi des jeunes camerounais est préoccupante et suscite des réflexions au niveau des élus locaux. C’est le cas de l’initiative prise par Hubert Tagmin, conseiller municipal à la commune de l’arrondissement de Yaoundé II. Lui, a pensé offrir 100 permis de conduire de catégorie B aux jeunes de son unité administrative. Les 56 premiers ont reçu le sésame mercredi dernier. Le seul effort fourni par chaque jeune intéressé par l’opération a été juste de suivre la formation théorique et pratique ; puis d’avoir présenté l’examen et de la réussir. Le financement de cette opération a été supporté par Hbert Tagmin, à savoir les frais de formation, de dossier d’examen du permis de conduire et de fabrication de la pièce.

La réaction de Didier Ayangma, un des bénéficiaires de l’opération, « Un militant, un permis » est révélatrice de la précarité dans laquelle se trouvent plusieurs jeunes en chômage ou sans emploi. « C’est une satisfaction personnelle et de l’ensemble de tous les récipiendaires. Un permis égal à un emploi. Nous serons déjà à 100 bénéficiaires déjà. Mille fois merci à M. Hubert Tagmin. Nous pensons que ses efforts ne seront pas vains et que nous les récipiendaires, nous ferons un bon usage de ces parchemins reçus », déclaré le bénéficiaire. Yannick Ayissi, le Maire de l’arrondissement de Yaoundé II, présidait la cérémonie de remise des 56 premiers permis de conduire. Séance tenante, il a appuyé l’initiative de son conseiller municipal en offrant 30 autres places. Le portail des camerounais de Belgique. « Nous avons assisté à la cérémonie de remise des permis de conduire au profit des jeunes militants du parti ici dans notre section du Mfoundi II. C’est une action à encourager. Nous sommes d’abord là pour lutter contre la pauvreté. Et surtout favoriser l’entreprenariat des jeunes. Nous ne pouvons qu’encourager et féliciter notre conseiller pour cette initiative. Nous étions à la deuxième phase. Il y a une troisième qui s’annonce pour encourager à accompagner les actions de notre élu local, nous avons ajouté 30 places supplémentaires. Nous allons porter cette 3ème formation de 44 à 74 bénéficiaires », a annoncé le plus jeunes des magistrats municipaux du Cameroun.

Ce qui guide l’action d’Hubert Tagmin n’est que la recherche du bien-être des jeunes de son arrondissement. « Notre action est une modeste contribution à la suite du discours du chef de l’Etat. Il est question pour nous d’aider les jeunes, leur apprendre à pécher qu’à leur donner du poisson. Avant on passait le temps seulement à leur donner. Il est question qu’ils soient des acteurs sociaux capables d’aider d’autres militants. Je suis satisfait de l’intérêt que les jeunes accordent à cette initiative. Au départ, les gens n’y croyaient pas. A la restitution, il y a de l’affluence. Les surprises ne sont pas terminées. Il y a un camarade qui a promis d’apporter un plus aussi », a-t-il indiqué.

Avant de faire un clin d’oeil aux motomen, dont la discipline dans la conduite est inquiétante dans nos villes. « Nous avons aussi pensé à faire une campagne pour l’obtention des permis A. Nous allons discuter avec notre équipe pour voir ce que nous allons faire », pense Hubert Tagmin.

05nov.
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE
Vidéo