CAMEROUN :: Dominique Bilde : La nationaliste qui défend Yaoundé :: CAMEROON
CAMEROUN :: Dominique Bilde : La nationaliste qui défend Yaoundé :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Mutations : Cyril Marcel Essissima
  • lundi 22 avril 2019 12:53:00
  • 3645

CAMEROUN :: Dominique Bilde : La nationaliste qui défend Yaoundé :: CAMEROON

La députée du Rassemblement national (Rn) de Marine Le Pen s’insurge contre l’ingérence de l’Union européenne dans les affaires internes du Cameroun.

Jusque-là inconnue au Cameroun, Dominique Bilde s’est, en un laps de temps, entichée l’attention de nombreux Camerounais. Lors de la plénière du Parlement européen le 18 avril dernier, la députée française est montée au créneau pour s’opposer à une éventuelle ingérence de l’Union européenne dans les affaires internes du Cameroun. À la tribune, la parlementaire du Rassemblement national (Rn, ex Front national de Marine Le Pen) a d’abord rendu un « hommage appuyé aux force armées, ainsi qu’aux civils camerounais engagés dans une lutte sans merci contre Boko haram ». L'information claire et nette. S’agissant de la crise que vit le Cameroun dans ses deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016, Dominique Bilde croit savoir que « les dissensions entre anglophones et francophones sont moins le fait d’antagonismes profonds que d’intérêts économiques bien compris ».

En clair, « les réserves nationales d’hydrocarbures » gisant « aux larges des régions anglophones » constituent le véritable sous-bassement de ladite crise. Elle mentionne en les saluant les réponses du gouvernement aux revendications corporatistes et structurelles de départ. Le portail des camerounais de Belgique. Pour elle, les réalités du Cameroun sont « à des années lumières du portrait au vitriol que certains croient bon de brosser ». Dans son plaidoyer, la parlementaire a invité ses pairs à « soutenir le Cameroun sans parti pris, sans condescendance et surtout sans
ingérence ».

À l’image de son parti le Rn, Dominique Bilde est une nationaliste qui dit avoir « à coeur de défendre les intérêts de [ses] compatriotes avec acharnement et dévouement afin de montrer qu’une autre politique est possible ». Elle se définit également comme défenseuse des « droits des animaux ». Née Pierron le 1er août 1953, elle est députée européenne depuis 2014. Au sein de l’institution parlementaire, elle est membre de la commission Culture et Education et par ailleurs suppléante à la commission de l’Industrie.

22avril
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo