Camer.be
BELGIQUE :: Bruxelles, Porte de Namur: La bourgmestre prend un nouvel arrêté pour obliger la police à  procéder à  davantage de contrôles d'identité au quartier Matonge :: BELGIUM
BELGIQUE :: SOCIETE
  • Camer.be : H.S.
  • vendredi 20 juillet 2018 11:05:59
  • 4505

BELGIQUE :: Bruxelles, Porte de Namur: La bourgmestre prend un nouvel arrêté pour obliger la police à  procéder à  davantage de contrôles d'identité au quartier Matonge :: BELGIUM

La police de la zone Bruxelles-Ixelles est une nouvelle fois autorisée à mener des contrôles d'identité systématiques dans le quartier de Matonge à Bruxelles. Elle pourra aussi accomplir des fonctions de surveillance et de contrôles des véhicules et des piétons. C'est la nature de l'arrêté pris fin juin par la bourgmestre d'Ixelles, Dominique Dufourny (MR)

La bourgmestre d’Ixelles avait déjà pris un arrêté de la sorte pour la période entre le 15 novembre et le 15 janvier afin de permettre de plus nombreux contrôles d’identité dans le quartier Matonge. À l’époque, en deux mois, la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles avait mené 108 arrestations judiciaires et dressé 130 procès-verbaux pour incivilités. 310 policiers avaient ainsi mené des contrôles sur la chaussée de Wavre, dans les rues Saint-Boniface, Solvay, Longue Vie, Francart, de la Paix, d’Edimbourg, de Naples, Sans Souci, de Dublin,…

Selon la commune, malgré cette première opération, les nuisances sont de nouveau présentes. Entre janvier et juin 2018, 62 sanctions administratives et 102 P.-V. judiciaires ont été dressés suite à des incivilités, rapporte la RTBF. La police a également procédé à 19 arrestations judiciaires durant cette même période. L’arrêté propose donc de nouveaux contrôles intensifiés dans le quartier.

Si l’arrêté a été lancé pour la période entre le 1er juillet et le 30 septembre inclus, la police n’a pu se mettre en action que ces derniers jours, au lendemain de la Coupe du monde de football et du sommet de l’OTAN qui ont mobilisé les troupes de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles.

Un arrêté pris en ce sens autorise désormais la police à procéder à davantage de contrôles d'identité sur la voie publique. Sa mission de surveillance en ressort également renforcée. Cette décision fait suite à de nombreuses plaintes adressées à la commune par les riverains. De plus, on imagine que le nouveau pietonnier du quartier a obligé les autorités à se pencher sur la question de l'insécurité.

"De multiples actions ont déjà visé la lutte contre le deal de rue et d'autres activités illicites. Les interpellations et saisies sont nombreuses et les personnes sont régulièrement mises à disposition du parquet. Malgré ces avancées, certains riverains et commerçants font état d'un sentiment d'insécurité et d'impuissance face aux activités illégales qui se déroulent sur cette partie du territoire ixellois.

 

20juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo