Camer.be
France- Cameroun- Diaspora: Un prêtre invité à retourner au Cameroun après avoir "cueilli le fruit défendu" d'une paroissienne
FRANCE :: INSOLITE
  • Camer.be : Yolande Tankeu
  • jeudi 11 août 2016 20:57:11
  • 30534

France- Cameroun- Diaspora: Un prêtre invité à retourner au Cameroun après avoir "cueilli le fruit défendu" d'une paroissienne

L'histoire rocambolesque peut paraître suréaliste, pourtant vraie. On a beau chassé le naturel, il revient au galop. Très souvent on se cache pour exercer un exercice tant prisé et aimé de tous et hop, il y a un oeil caché quelque part qui vous observent et le lendemain, l'information circule dans la rue, sur la toile, dans les chaumières. L'abbé Alexis Marie Onomo en sait quelque chose car, il vient d'être prié  par l’évêché d’Arras en France de rentrer au Cameroun pour avoir eu quelques séances de jambes en l'air avec une paroissienne. 

Alors que Monsieur l'Abbé, 58 ans, du diocèse d’origine Obala au Cameroun,fait l’unanimité dans la commune française du Sud Arrageois, des jeunes paroissiens se mobilisent à travers une pétition pour son maintien en poste.

"Nous sommes opposés au départ de l'abbé et espèrons que son contrat sera prolongé" pouvons nous lire sur la page facebook crééé par un jeune intitulée "On veut garder notre abbé". Dylan LANCELLE l'auteur de la petition affirme qu'en mois de 4 heures, il a pu enregistrer plus de 127 signatures

Toujours sur cette page facebook, il affirme qu'il va aussi prendre la plume pour écrire directement à l’évêque d’Arras, Mgr Jaeger. Un peu plus âgé, Christophe Martel s’occupe, lui, de faire du porte-à-porte dans le village de 1 200 habitants situé à quelques encablures de Bapaume. Même mot d’ordre sur la pétition qu’il fait signer (la grande majorité des gens accepte, dit-il) : laissez-nous notre abbé !
 
Monsieur l'Abbé Onomo s’est sans doute un peu trop bien adapté et intégré à la population locale. En tout cas aux yeux de l’évêché. Il a confessé avoir cueilli le fruit défendu d'une paroissienne. 

Selon Jacques Capelle  le maire d'Hermiès,"si on renvoyait tous les curés qui fautent, il n'y en aurait plus beaucoup !" L'élu de la ville s'est adressé directement à la hiérarchie cléricale, en la personne de l'évêque d'Arras, Monseigneur Jaeger pouvons nous lire dans les colonnes de La Voix du nord dans son édition du 4 août dernier. Mais ce dernier est resté intransigeant. "Quand, en un temps record, un prêtre transforme le presbytère en garçonnière érotique, un évêque ne pas couvrir cela", a répondu le vicaire. 

Malgré l'aspect désespéré de la sa situation, le prêtre fautif s'est montré touché par le soutien que lui apporte les paroissiens. Si l'évêché ne cède pas aux demandes des habitants d'Hermiès, le père Onomo reprendra le chemin du Cameroun à la fin de ce mois. Vivement que l'Eglise catholique refléchisse sur le célibat des prêtres....

Par anticipation, bon vendredi et à vendredi

11août
Lire aussi dans la rubrique INSOLITE
Vidéo