CAMEROUN :: Rebondissement : Le Tribunal ordonne l’ouverture d’Afrique Média :: CAMEROON
CAMEROUN :: Rebondissement : Le Tribunal ordonne l’ouverture d’Afrique Média :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Le Jour : Prince Nguimbous
  • jeudi 03 mars 2016 07:42:04
  • 7429

CAMEROUN :: Rebondissement : Le Tribunal ordonne l’ouverture d’Afrique Média :: CAMEROON

Les bureaux de la chaine de télévision étaient fermés depuis août 2015, suite à une décision du Cnc.

Le Tribunal de première instance de Yaoundé-Centre administratif, statuant en matière de référé (procédure d’urgence, Ndlr) a ordonné hier, 1er mars 2016 la levée des scellés qui avaient été apposés depuis le 4 août dernier sur les portes d’Afrique Média, une chaîne de télévision panafricaine.

« Le droit vient d’être dit par la justice. Nous pensons que la chaîne de télévision Afrique Média qui a été victime d’une injustice va reprendre normalement les activités dans les prochains jours », s’est réjouis l’avocat de Afrique Média, Me Robert Yambi, quelques minutes après le verdict.

En août 2015, les bureaux de Douala et de Yaoundé de la télévision Afrique Média avaient été scellés pour atteinte à l’image et à l’honneur des personnalités et des institutions étrangères. Cette chaîne de télévision avait été condamnée par une décision prise le 4 juin 2015 par le Conseil national de la Communication (Cnc).

Afrique Média a refusé d’appliquer cette décision du régulateur en continuant d’émettre à partir du Cameroun. Face à cette résistance qui a duré deux mois, le 6 août 2015, des scellés sont apposés par les autorités administratives en application de l’ « arrêt » du Cnc.

Malgré la fermeture de la télévision, les responsables de cette chaîne avaient pris les dispositions pour émettre à partir du Tchad et de la Guinée équatoriale. L’affaire Afrique Média connaîtra un rebondissement en début octobre 2015. Dans une correspondance adressée à Peter Essoka, viceprésident d’alors du Cnc, Issa Tchiroma, le ministre de la Communication « ordonnait » au Cnc de procéder à la levée de la suspension de Afrique Média afin que cette  chaîne reprenne normalement ses activités à partir du Cameroun.

Mais la correspondance du ministre de la Communication n’avait pas été bien reçue par celui qui a été porté depuis novembre dernier au poste du président de l’organe en charge de la régulation des médias qu’est le Cnc.

Ce dernier avait refusé de procéder à la réouverture de la chaine en affirmant qu’il ne revenait pas au ministre de la Communication de prendre une pareille décision vis-à vis d’un organe indépendant comme le Cnc.

03mars
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo