AU MINEPIA, LE NATIONALISME ECONOMIQUE CELA VOUS DIT?
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: AU MINEPIA, LE NATIONALISME ECONOMIQUE CELA VOUS DIT? :: CAMEROON

La lutte contre le poulet surgélé importé est un combat social, sanitaire, politique et économique de longue haleine qui a été gagné au Kamerun (Cameroun, Ndlr) en aboutissant grâce à la détermination de Bernard Njonga de regrettée mémoire et des acteurs  du secteur à une interdiction d'importer les surgelés en 2006.

Mais voilà, quelques semaines après son inhumation, le MENEPIA signe une lettre à l'ambassadeur du Brésil autorisant les brésiliens à remplir le marché kamerunais de produits et sous-produits avicoles de qualité certainement douteuse.

Je m'adresse alors au MINEPIA

1.C'EST QUOI LES "PRODUITS ET SOUS-PRODUITS AVICOLES" si ce n'est pas les surgélés bourrés de produits chimiques et antibiotiques, une réelle menace de notre santé publique, sachant qu'il n'y a jamais eu interdiction d'importation des intrants avicoles dans notre pays?

2. CETTE AUTORISATION CONCERNE-T-ELLE OUI OU NON, LE POULET CONGELE?

3. QU'EST DEVENU L'ARRETE MINISTERIEL DU 16 MARS 2006 TENANT D'INTERDICTION D'IMPORTATION DE POULET ET DECOUPES SURGELES?

Au moment où les entrepreneurs du secteur avicole  touchés de plein fouet par la fausse crise de la grippe au coronavirus ont besoin d'un accompagnement conséquent pour combler les +-300 tonnes déficitaires annuels de poulet de chair localement, tout ce que vous trouvez à faire c'est d'autoriser le Brésil, géant producteur agricole OGM à venir nous faire une déloyale concurrence?
Combien avez-vous pris pour poser un acte si antinationaliste, si antipatriotique alors que tous les pays se tournent vers la promotion du consommer local, véritable machine à booster les économies et lutter contre la pauvreté et le chômage devenus endémiques chez nous?

Notre secteur avicole c'est: 320000 emplois et +-10% de notre PIB.

Ces chiffres pourraient tripler si le gouvernement kamerunais lui accorde la parriculière attention dont il a besoin et des subventions conséquentes en encourageant l'élevage semi-industriel et bio pour lutter en même temps contre le déficit (notre besoin global est de 600000t/an), et les maladies liées à la malbouffe à travers le poulet de chair.

Maintenant, que peut-on attendre des personnes qui ne se soucient que de leurs réseaux de malfaiteurs mondiaux et des coupures de fcfa?
Il est donc clair que ce que notre gouvernement ne fait pas pour le Peuple, nous avoir le devoir de le faire  nous-mêmes pour protéger nos concitoyens et notre Nation.
Encourageons les producteurs locaux en ne consommant que nos produits, boycottant les produits importés. Notre développement durable et notre santé en dépendent.

J'en appelle également les producteurs locaux à appliquer une meilleure politique commerciale. Ratio qualité/Prix avec un accent sur des prix accessibles  à la majorité des bourses. 

Je dois avouer que j'ai du mal à comprendre sur quelle base s'appuient nos producteurs pour fixer les prix de leurs produits. Le pour le libéralisme communautaire tu le rêve nationaliste et doit rapidement laisser place au Fédéralisme communautaire ou au Régionalisme Démotique. Notre ultime issue. Ça sera l'objet d'un autre article un jour.

Si tu ne te bats pas pour tes droits, tu seras fait esclave des droits des autres.

We always have a CHOICE AS A PEOPLE.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo