World news ÉTATS-UNIS :: "RIVALS" LE FILM DE LA PRODUCTRICE JEANNE ESSOMBE FAIT DÉJÀ GRAND BRUIT DU CÔTE D'ATLANTA :: UNITED STATES CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news ÉTATS-UNIS :: "RIVALS" LE FILM DE LA PRODUCTRICE JEANNE ESSOMBE FAIT DÉJÀ GRAND BRUIT DU CÔTE D'ATLANTA :: UNITED STATES CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
ÉTATS-UNIS :: CINEMA
  • SOPIEPROD : Hilaire SOPIE
  • samedi 04 avril 2020 15:00:00
  • 19794

World news ÉTATS-UNIS :: "RIVALS" LE FILM DE LA PRODUCTRICE JEANNE ESSOMBE FAIT DÉJÀ GRAND BRUIT DU CÔTE D'ATLANTA :: UNITED STATES CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Deux années de préparation acharnée pour un long métrage dont la sortie est prévue pour octobre 2020 du côté d'Atlanta aux Etats UNIS d'Amérique.

"RIVALS" de quoi s'agit il exactement?

Le film raconte l’histoire d’une femme qui s’en va en Amérique pour récupérer son mari qui s’est marié avec une autre femme.

Pourquoi un tel titre?

Ce titre exprime l’esprit du film. Il s’agit de la rivalité entre deux femmes

C'est une histoire vrai où une imagination scénique avec mise en scène?

L’histoire est une pure fiction. Le scénario a été écrit par Badi Kuba qui est mon proche collaborateur.

Combien de temps vous à pris pour enfin réaliser cet oeuvre?

De l’écriture à la réalisation, on peut dire un mois et demi de travail.et après 2ans en studio pour la post-production

D'entrée du film, on constate vos acteurs en tenue pagne, l'on comprend rapidement qu'il est africain. Est ce que votre film s'adresse uniquement à ce public?

Le film est un bel hommage a la culture et au cinéma africain. Il s’adresse à la communauté noire de manière particulière, aux femmes et à un public large

On voit également quelques figures connue de la diaspora afro et pas forcément des acteurs professionnels, n'y a t'il pas un risque de démystifier ou de le prendre au rabais?

Le casting de mon film est composé des acteurs professionnels et de certaines personnalités de la diaspora que j’ai voulu avoir dans mon film. Cela ne démystifie en rien et ne rabaisse pas mon film, bien au contraire, il l’enrichit.

Quel est le message principale que vous en tant que productrice du film, voulez véhiculer?

Mon message en tant que productrice du film, c’est qu’il est grand temps que nous racontions nos propres histoires, que nous la diaspora de l’Afrique francophone soyons présents sur le marché américain comme les nigérians le font si bien.

Techniquement votre film est bien relevé, avez vous pensez à sa version Française?

Oui la version française est envisageable, il nous faut juste trouver un bon distributeur francophone pour rendre cela possible.

Une première diffusion de sa sortie mondiale est prévue  début octobre 2020 du côté de la Géorgie aux Etats Unis d’Amérique, y'a t'il une tournée mondiale prévue après cette grande première?

La tournée mondiale du film est prévue , j’ai quelques distributeurs dans mon agenda. Je travaillerai avec celui qui me donnera les meilleurs options. Working on it 


Grande première dans votre carrière de cinéaste, auriez vous déjà une idée de votre aventure cinématographique? Festival, sortie prochaine etc...

Oui les projets ça ne manquent pas. Là, je figure dans le casting du prochain film de mon collaborateur BADI KUBA qui sort bientôt. Et j’ai plusieurs autres projet dans mon tiroir. Pas mal de festivals où le film a été retenu. Une grande première ici à Atlanta en octobre par la grâce de Dieu

A la fin du film, il y'a comme une sorte de réconciliation qui s'est dessinée, y'a t il une suite de ce film ou c'est la fin.

Je ne vais pas spoiler mon film qui n’est pas encore sorti, mais ce qui est sûr il est prévu une série autour de l’histoire du film.

Votre dernier mot.

Mon dernier mot est que nous avons besoin de vous La Presse pour nous promouvoir, et je suis très ouverte et prête à travailler avec mes confrères du cinéma africain surtout Camerounais. J’en profite pour remercie ce jeune talentueux chanteur Camerounais Jacky Kingué qui m’a donné ses belles chansons et les Bayembis internationales: To God be the glory.

Propos recueillit par Hilaire SOPIE

04avril
Lire aussi dans la rubrique CINEMA

canal de vie

Vidéo