CAMEROUN :: En Prenez Vous au Jeu, Pas au Joueur :: CAMEROON
CAMEROUN :: En Prenez Vous au Jeu, Pas au Joueur :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE CAMEROUN :: En Prenez Vous au Jeu, Pas au Joueur :: CAMEROON
  • Correspondance : Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P
  • jeudi 13 février 2020 16:06:00
  • 1342

CAMEROUN :: En Prenez Vous au Jeu, Pas au Joueur :: CAMEROON

Nous entendons depuis un certain temps les détracteurs du principal parti d'opposition camerounais demander: “Pourquoi ne tiennent-ils pas leurs meetings au Cameroun? C’est au Cameroun que ça se passe (...) Le VRAI CHANGEMENT... La VRAIE RÉVOLUTION, c'est au Cameroun, etc...”

Toutes ces personnes s'inscrivent volontiers, pour diverses raisons, dans une logique de déni de la répression aveugle qui touche principalement le parti du Pr. Kamto dans ce pays, systématiquement empêché de tenir la moindre réunion publique ou d’organiser des marches.

Rappelons à cet égard que M. Kamto et ses principaux lieutenants sortent à peine de neuf (09) mois de détention arbitraire après avoir comparu devant un tribunal militaire pour entre-autre manifestation non autorisée.

Par ailleurs une partie de la "légitimité" dont se prévaut leur bourreau et geôlier Paul Biya pour s'éterniser au pouvoir depuis 38 ans, tient principalement au soutien qu'il bénéficie de la France où son opposant a tenu son meeting historique samedi 01 février 2020. En plus M. Biya (87 ans) dans son formatage colonial n'infléchit sa répression que sous la pression (amicale) de Paris. Il n'a d'ailleurs pas hésité à littéralement inonder Paris avec des panneaux publicitaires à sa gloire ces derniers temps.

Dès lors pourquoi ferait-on un procès pour "anti-patriotisme" à Kamto parce qu'il aurait tenu lui-aussi un meeting dans la capitale française, avant les deux autres programmés aux États-unis d'Amérique et au Canada???

Les Camerounais épris de liberté et qui aspirent à l'alternance devront mettre un terme aux polémiques stériles entretenant des rivalités personnelles infantiles entre-eux, si effectivement ils veulent réellement débarrasser le Cameroun d'une dictature trentenaire.

Nous tenons à préciser que nous ne sommes nullement des sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), dont certains membres extrémistes n'hésitent pas à nous abreuver littéralement d'injures dès que nous exprimons la moindre critique sur ses orientations politiques ou son organisation.

Nous considérons cela comme le prix à payer pour l’avènement de la démocratie dans un pays qui n'en a pratiquement pas connu depuis soixante (60) ans.

Néanmoins nous reconnaissons simplement que nous ne devrions pas concentrer notre haine sur le gars qui a fait quelque chose mais plutôt sur le système qui lui a donné l'occasion de le faire.

En effet, les politiciens africains se révèlent parfois impitoyables envers leurs camarades et véritablement sociopathes ou psychopathes. Arrêtez d'essayer de les changer et même de les haïr.

Concentrez-vous à changer le système qui les a rendu ainsi!

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

http://www.cl2p.org 

13févr.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo