CAMEROUN :: Philomène Mbarga Nguelé : Une humanitaire que certaines langues veulent détruire :: CAMEROON
CAMEROUN :: Philomène Mbarga Nguelé : Une humanitaire que certaines langues veulent détruire :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : ED
  • samedi 13 juillet 2019 14:50:00
  • 8797

CAMEROUN :: Philomène Mbarga Nguelé : Une humanitaire que certaines langues veulent détruire :: CAMEROON

Depuis quelques jours, aidées par les réseaux sociaux, certaines personnes, se livrent à une campagne de calomnies, contre Philomène Mbarga Nguelé, épouse de Martin Mbarga Nguelé le Délégué Général à la Sureté nationale (Dgsn),et surtout, présidente nationale de la Policemen Wife Association (Powa), une organisation caritative fondée en 2015, et réunissant les épouses des fonctionnaires de Police et assimilés.

Selon ces personnes, l’Association que dirige Philomène Mbarga Nguelé, « rivalise avec le Cerac (Cercle des Amis du Cameroun, Ndlr), de Chantal Biya la Première dame du Cameroun. Une comparaison qui n’a rien de logique et de rationnel. Délirium tremens. Comment, ces personnes, peuvent-elles comparer l’Association d’une Première dame, à celle de l’épouse d’un Délégué général à la Sureté nationale !? Comment comparer l’aura de Chantal Biya, une humanitaire à la notoriété et à l’aura mondiale, avec la pauvre Philomène Mbarga Nguelé ?

La présidente de la Powa est certes une humanitaire. Une humble humanitaire au service des vaincus du sort, mais bien loin, aux antipodes de la stature mondiale de Chantal Biya, présidente fondatrice de l’Ong Synergies Africaines contre les souffrances et le Sida ; fondatrice du Centre de recherche international Chantal Biya. Et que dire de la célèbre Fondation Chantal Biya, celle-là même qui accueille toutes les mères indigentes du pays, ainsi que leurs bébés ?

Envie manifeste de nuire au DGSN Martin Mbarga Nguelé

En affirmant gratuitement que la Powa que dirige Philomène Mbarga Nguelé « rivalise le Cerac de Chantal Biya », les auteurs de ce mensonge , ont de sombres desseins : entamer la très grande et haute confiance du chef de l’Etat, envers Martin Mbarga Nguelé. Un fidèle de première heure de Paul Biya. Jamais, Monsieur Mbarga Nguelé n’a failli en termes de loyauté et de fidélité envers le président de la République. Ne trouvant rien à lui reprocher, des langues médisantes au service du clan qui convoite le poste de DGSN, trouvent bon d’avancer l’insensée idée selon laquelle, la Powa que dirige Philomène Mbarga Nguelé, « rivalise le Cerac de Chantal Biya ». Une délation qui ne trompe personne. Comment, comparer l’Olympique de Marseille au Real Madrid !? Non contents du renouveau qu’il a apporté à la Police, des calomniateurs ne se privent pas d’affirmer que c’est avec l’argent de la DGSN, que sont financées les activités de la Powa. Une hallucination, pour qui connait la sobriété et la rigueur managériales de Martin Mbarga Nguelé.

Halte donc à cette campagne de délation contre Martin Mbarga Nguelé, dont d’aucuns veulent obtenir la tête, en imputant à son humble épouse, présidente nationale de la Powa, de vouloir dépasser Chantal Biya, une prestigieuse humanitaire à l’aura mondialement reconnue. Une fantasmagorie qui ne fait pas sens.

13juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo