BELGIQUE :: Des associations de la diaspora Camerounaise félicitent les acteurs de la manifestation de Genève :: BELGIUM
BELGIQUE :: Des associations de la diaspora Camerounaise félicitent les acteurs de la manifestation de Genève :: BELGIUM
 
BELGIQUE :: POLITIQUE
  • Correspondance : Les associations patriotiques et combattantes camerounaises de Belgique
  • jeudi 04 juillet 2019 11:08:00
  • 5069

BELGIQUE :: Des associations de la diaspora Camerounaise félicitent les acteurs de la manifestation de Genève :: BELGIUM

Les associations patriotiques et combattantes camerounaises de Belgique adressons ce jour nos sincères félicitations à tous les combattants Camerounais et amis du Cameroun qui se sont mobilisés pour se rencontrer à Genève ce samedi 29 juin afin de faire entendre leurs voix sur la situation désastreuse que traverse actuellement le Cameroun

L'action patriotique que les manifestants pacifiques vient de remporter à Genève, représente un enjeu politique et une première étape de victoire sur les puissances maléfiques qui soutiennent le régime illégitime au pouvoir au Cameroun et qui ont transformé l'hôtel Intercontinental en une basse cour des tares qu'ils entretiennent au Cameroun depuis des décennies

Nous savons en effet, que le régime de Yaoundé avait pesé de tout son poids pour que le séjour de Paul Biya et ses sbires à Genève soit une réussite et un défi! Le décor était planté partout pour tenir tête à la diaspora camerounaise qui a décidé d'interdire de séjour en occident à tout ceux qui refusent de faire triompher la démocratie au Cameroun.

Malheureusement pour eux, ils ont sous-estimé la détermination et l’unité des résistants Camerounais réunis au sein de la BAS (Brigade Anti sardinards) et les forces de l'opposition patriotiques camerounaises, qui ont permis de relever haut la main ce défi et d’infliger une véritable défaite au régime clandestin de Yaoundé .

Les associations patriotiques et combattantes camerounaises de Belgique tiennent à préciser que contrairement à ce qui a été affirmé par certains médias (CRTV, Vision 4, notamment), les organisateurs de la manifestation de Genève avaient bel et bien reçu l’autorisation de manifester ce samedi 29 juin à Genève .

Cette victoire de la manifestation de Genève contre le tyran de Yaoundé est d’autant plus retentissante que l’action des Camerounais de la diaspora a été relayée par un grand nombre de médias internationaux et nationaux avec pour point de chute la meilleure connaissance des problèmes camerounais au sein des chancelleries occidentales.

Le peuple Camerounais qui est appelé à devenir très prochainement l’acteur principal de l'instauration d'une société égalitaire et démocratique au Cameroun, doit s’inspirer de cette action courageuse des Genève, pour réussir à son tour à l’intérieur du pays.

Nous avons en effet commencé par extirper de nos rangs, tous ceux qui se montrent régulièrement sympathisant avec le régime de Yaoundé et en profitons pour inviter tous les patriotes camerounais de la diaspora et de l'intérieure à ne pas dormir sur leurs lauriers. Cette victoire de Genève sur notre ennemi commun n’est qu’une étape de notre détermination.

Le peuple camerounais aspire à la liberté. Mais le peuple camerounais peut-il être libre quand une grande partie des Camerounais qui se réclament de l’autre bord ne peut s’exprimer librement? Le peuple camerounais peut-il être libre quand l’interdiction de se rassembler, de manifester, de circuler dans le territoire ou d’en sortir, s’applique systématiquement aux leaders de l’opposition ou à leurs sympathisants et dont plusieurs croupissent illégalement dans les geôles infestes du Cameroun ? Le peuple camerounais peut-il être libre quand une partie de son territoire est complètement transformée en une jungle et où les populations traumatisées sont obligées de trouver refuge ailleurs ?

La paix est un précieux gage de la démocratie. Sa permanence dans un pays assure l’éternelle possibilité́ d’un dialogue, d’un débat sur les idées, sur les projets. Mais comment peut-on garantir la paix quand les représentants des institutions qui sont à la solde du pouvoir, pervertissent le débat républicain et fragilisent ainsi la paix ?

Nous avons gagné la bataille, et non la guerre ! Nous devons rebondir sur cet élan de solidarité, d’unité et de fraternité qui a caractérisé les préparatifs et l’organisation de ces manifestations de Paris, Washington, Genève etc. pour concrétiser cette dynamique lors de la prochaine étape de la mobilisation.

Fait à Bruxelles, ce mercredi 3 juillet 2019.
- Le CODE (Collectif des organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora
- Le Cercle Belgo-Africain Pour la promotion Humaine
- Le Mouvement de février 2008 au Cameroun
- Le Collectif National contre l’Impunité au Cameroun
- Action Solidaire Internationale
- La Fondation MOUMIE
- Le Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques au Cameroun

04juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo