CAMEROUN :: Unité, diversité, stabilité : La force des mots :: CAMEROON
CAMEROUN :: Unité, diversité, stabilité : La force des mots :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Cameroon Tribune : Azize MBOHOU
  • mardi 21 mai 2019 09:40:00
  • 1453

CAMEROUN :: Unité, diversité, stabilité : La force des mots :: CAMEROON

A travers des messages sur les banderoles, élèves, étudiants et militants ont sensibilisé sur ces valeurs cardinales.

Les pas cadencés et chants patriotiques ont trouvé un sens et une résonance à travers les mots. Des messages choisis par des défilants pour marquer les esprits. Ainsi, de l’unité, on en a parlé avec zèle et fougue. L'info claire et nette. « Quand les Camerounais sont unis, rien ne peut leur arriver », message clair et direct fièrement brandi par les élèves du primaire. Surtout que, « le peuple camerounais est jaloux de son indépendance et de la souveraineté si chèrement acquises ».

Si on ne peut en dire le contraire, il est clair que ce qui fait la force de ce peuple, c’est sa diversité. Evident donc que les étudiants nous rappellent hier que «l’unité dans la di- versité est le socle de la nation camerounaise ». Malgré les soubresauts, les Camerounais savent que « la paix et la sécurité sont la condition sine qua none du développement ». Ils l’ont inscrit parmi les messages phares à partager avec l’ensemble des personnalités au Boulevard. Entre-temps, si des soulèvements ont créé une in- stabilité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, l’on a trouvé indiqué de dire : « Déplacés internes et communautés d’accueil, ensemble pour consolider le vivre ensemble».

La consolidation de acquis, d’après les défilants, passe aussi par l’éducation, clé de voûte. « L’éducation, un outil majeur pour vaincre la violence», pouvait-on lire. Par ailleurs, le bilinguisme, la tolérance, le dialogue, le pardon, l’amour… sont d’autres thèmes développés par les élèves et étudiants. Les partis politiques n’étaient pas en reste. Ils ont plaidé «pour une coalition nationale des partis politiques en faveur de la paix et de l’unité » Ce, dans un « Cameroun, Etat unitaire décentralisé ». Les formations politiques rappel- lent avec insistance que « le Cameroun est un patrimoine commun. Préservons-le… »

En clair, les messages choisis par les élèves, étudiants et autres partis politiques, ont contribué à une meilleure vulgarisation de la fête de l’unité .

21mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo