AFRIQUE DU SUD :: Un pasteur sud-africain mis au défi de ressusciter Nelson Mandela :: SOUTH AFRICA
AFRIQUE DU SUD :: Un pasteur sud-africain mis au défi de ressusciter Nelson Mandela :: SOUTH AFRICA
 
AFRIQUE DU SUD :: SOCIETE
  • BBC Afrique : Avec
  • vendredi 01 mars 2019 09:26:00
  • 3310

AFRIQUE DU SUD :: Un pasteur sud-africain mis au défi de ressusciter Nelson Mandela :: SOUTH AFRICA

En Afrique du Sud, un prédicateur s'en est pris à un pasteur, le mettant au défi de ramener Nelson Mandela à la vie.

Paseka "Mboro" Motsoeneng est allé devant les portes fermées de l'église du pasteur Alph Lukau, lui disant de ressusciter le défunt président sud-africain si vraiment il a le don de la rrésurrection comme il le prétend.

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, s'est prononcé après une affaire de "fausse résurrection", un supposé miracle attribué à un pasteur d'une église pentecôtiste, qui a fait couler beaucoup d'encre dans son pays.

S'exprimant depuis Cape Town, Cyril Ramaphosa a déclaré que les tentatives visant à tromper la nation jetaient le discrédit sur toutes les églises.

Il estime que le gouvernement doit lutter contre les "faux pasteurs", mais il a ajouté qu'il ne faut pas réguler les églises au risque de faire face à des réactions violentes.

Les églises pentecôtistes sont populaires en Afrique du Sud.

La réaction du chef de l'Etat survient après le buzz suscité par une vidéo montrant le pasteur Alph Lukau en train de crier "Debout !" à un homme couché dans un cercueil, lequel se lève brusquement, sous les acclamations des fidèles.

Un autre pasteur, Paseka "Mboro" Motsoeneng, qui prétend être allé au ciel pour prendre un selfie avec Dieu, est allé défier Alph Lukau à son église, jeudi matin. A travers les grilles verrouillées de l'église, il a crié que s'il avait vraiment le pouvoir de ressusciter, ils devaient se diriger vers la tombe de Nelson Mandela.

Le pasteur Motsoeneng a dit que tous les chefs religieux doivent prier pour que le pasteur Lukau se convertisse, car il jette le discrédit sur le christianisme.

Avant d'entrer dans sa BMW haut de gamme, M. Motshoeneng a prié pour que les "faux prophètes se repentent". Il s'est ensuite précipité vers un poste de police voisin pour porter plainte contre l'homme qu'il a décrit comme son frère en Christ.

Lire aussi: EN AFRIQUE DU SUD, CETTE FAUSSE “RÉSURRECTION” N'A CONVAINCU PERSONNE

Le pasteur Alph Lukau, accusé d'avoir opéré une "fausse résurrection", a été moqué sur les réseaux sociaux ; un "resurrection challenge" a d'ailleurs été lancée sur les réseaux sociaux, une occasion pour certains internautes de mimer la scène.

De leur côté, les responsables des entreprises funéraires impliquées ont décidé d'intenter un procès pour atteinte à leur réputation.

L'église du pasteur Alph Lukau nie que la résurrection ait eu lieu.

01mars
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo