Camer.be
Cameroun, Fête de la jeunesse, Immigration clandestine: Partir du Cameroun à tout prix :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Quotidien Mutations : Blaise Djouokep
  • samedi 09 février 2019 14:04:00
  • 1006

Cameroun, Fête de la jeunesse, Immigration clandestine: Partir du Cameroun à tout prix :: CAMEROON

Dans la nuit du mardi au mercredi 22 novembre 2017, 250 migrants camerounais sont rapatriés de la Libye. Vendus comme des esclaves dans ce pays de transit pour l’Europe, où ils subissaient des traitements inhumains, ils sont retournés au pays natal à bord d’un vol spécial affrété par l’Organisation internationale pour les migrations (Oim).

Bien qu’ayant eu un écho retentissant, ce cas n’est pas isolé. En fin 2018, des camerounaises sont exploitées et traitées comme des esclaves au Koweït. Un mois plus tard, la dépouille de l’une d’elle sera rapatriée au Cameroun et remis à sa famille, complètement vidée de ses organes vitaux. Des faits qui ne découragent pas les Camerounais, notamment
les jeunes qui fuient le chômage et le sousemploi pour aller chercher fortune ailleurs.

Que ce soit par route, par bateau et très rarement par avion, les jeunes, qualifiés ou non, rêvent de plus en plus de quitter le Cameroun où, disent-ils, « les jeunes n’ont plus
d’espoir ».

09févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo