CAMEROUN :: Affaire Mida : 21 souscripteurs au Tpi le 1er février dernier :: CAMEROON
CAMEROUN :: Affaire Mida : 21 souscripteurs au Tpi le 1er février dernier :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Mutations : Arnaud Kuipo
  • mardi 05 février 2019 07:13:00
  • 2140

CAMEROUN :: Affaire Mida : 21 souscripteurs au Tpi le 1er février dernier :: CAMEROON

21 souscripteurs de l’organisation Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique (Mida) ont été présentés au Tribunal de première instance (Tpi) centre administratif à Yaoundé le 1er février dernier. Cette audience n’a pas duré, d’après un autre souscripteur, Jp du Ciel, qui dit y avoir pris part. Elle a été l’occasion pour le juge d’énoncer les trois charges retenues contre ceux-ci. Ce sont, entre autres, « manifestation illégale » et « attroupement ».

L’affaire a été renvoyée au 15 février prochain. C’est le 26 janvier dernier que ces huit femmes et 13 hommes ont été interpellés à Yaoundé. Ces derniers répondaient à un appel à manifestation lancé par les souscripteurs. L'info claire et nette. Ledit appel visait par exemple à exprimer la non adhésion au remboursement au prorata proposé par le gouverneur. Or le même 26 janvier, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a prévu manifester.

« Compte tenu de la manifestation du Mrc, nous-mêmes l’avons annulé et les autres n’étaient pas au courant de l’annulation », relève Jp du Ciel. De plus, il ajoute pour dénoncer que « le lieu de manifestation était devant le Palais de justice. Mais ceux-ci ont été interpellés dans le jardin public « Charles Atangana ».

Ce qui est déjà anormal. Il s’agit d’un lieu de recueillement et de distraction ». Il s’agit d’une nouvelle actualité dans cette affaire qui alimente des conversations depuis plusieurs mois que les activités de cette organisation ont été suspendues. Incarcérées à la prison centrale de Kondengui, ces 21 personnes y retrouvent, entre autres, le commandant en chef Albert C. Amougou Foe, l’administrateur, Patrick Essa’Ala N, alias Pen et la soeur Marie B. Ntsama A.

05févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo