Camer.be
Cameroun, Le droit: Ce qu'il faut savoir sur l’empiétement sur le terrain d’autrui :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DU DROIT
  • Camer.be : Atangana Eteme Emeran
  • samedi 29 décembre 2018 12:34:00
  • 18646

Cameroun, Le droit: Ce qu'il faut savoir sur l’empiétement sur le terrain d’autrui :: CAMEROON

Bonjour Monsieur, J’ai un problème et j’aimerai que vous m’aidiez à le résoudre. Quand j’étais au travail lundi, les gens qui mesurent le terrain sont venus mesurer le terrain d’une dame et ils n’ont pas bien mesuré puisque je connais où se trouvaient les anciennes bornes et ils ont mis les nouvelles bornes et ont débordé. Je ne suis pas venu les trouver. Ils étaient déjà partis. J’aimerai que vous me disiez comment faire.

Bonjour cher Monsieur et merci d'être revenu versnous avec vos questions qui non seulement pourront vous édifier,mais aussi répondre aux questions des autres internautes qui nous ont posé la même question.

Pour votre cas, ce qu'il faut savoir que votre problème en droit positif camerounais est un problème d’empiètement.

C’est un problème qui doit trouver sa solution dans l’article 13 du décret disposition est consolidée en l’espèce par de l’article 13 alinéa 6 du décret n° 76/165 fixant les conditions d’obtention du titre foncier : « En cas d’occupation ou d’exploitation effective, la Commission Consultative fait immédiatement procéder au bornage de l’immeuble par un géomètre assermenté du Cadastre, en présence des riverains ».

Mais il peut arriver, comme dan votre cas, que le Service du Cadastre, lors du bornage du terrain, fasse des erreurs, soit à leur initiative, soit à celle du demandeur.

Ces erreurs peuvent donner lieu à des titres fonciers assortis d’empiètement.

Dans ce cas, la personne préjudiciée peut demander au Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières, l’annulation du titre foncier qui cause préjudice, sur la base d’une faute de procédure consacrée l’alinéa 3 de l’article 2 du même décret : « Toutefois, le Ministre chargé des Affaires Foncières peut, en cas de faute de l’Administration, résultant notamment d’une irrégularité commise au cours de la procédure d’obtention du titre foncier, et au vu des actes authentiques produits, procéder au retrait du titre foncier irrégulièrement délivré ». Il vous appartient par conséquent de saisir le Ministre aux fins.

NB: Nos consultations sont gratuites
Vopus pouvez nous écrire à info@camerlex.com ou seumo@hotmail.com 
Vous pouvez aussi visiternotresite internet partenaire sur lelienci-dessous

http://www.camerlex.com 

29déc.
Lire aussi dans la rubrique POINT DU DROIT

canal de vie

Vidéo