Camer.be
Maroc : Les infrastructures sportives prêtent à accueillir des compétitions internationales :: MOROCCO
MAROC :: SPORT
  • Camer.be : Olivier Berhuse
  • lundi 03 décembre 2018 08:00:00
  • 6370

Maroc : Les infrastructures sportives prêtent à accueillir des compétitions internationales :: MOROCCO

Stades, complexes sportifs, centres socio-sportifs, piscines, tous brillent et offrent les standards requis pour l'organisation des compétions nationales et internationales. Tel est le constat fait le mois dernier par une équipe de la CAF (Confédération Africaine de Football).

Le Maroc compte à son actif près de 4 100 installations sportives dont 13 complexes sportifs, 49 stades gazonnés, 43 pistes cendrées, 30 salles couvertes et 8 piscines.

L'équipe de la CAF a fait un zoom sur le complexe sportif Mohammed V de Casablanca ainsi que tous les stades gérés par les collectivités locales : positif. «Ces stades respectent la norme requise pour l'organisation des grands évènements sportifs, a indiqué M. Benabdallah.

Concernant les salles couvertes et les piscines, tout est fin prêt, les ressources humaines et les moyens financiers sont mobilisés depuis près de quatre ans. Idem pour les hôpitaux de reférences , dotées depuis quelques mois du materiel médical de grande technologie. Inutile d'évacuer un accidenté local vers les unités hospitalières étrangères. Certains chefs d'Etats africains y ont séjourné ces derniers mois pour des soins médicaux

Gérer les stades comme de «véritables entreprises»

Le stade de Tanger, qui a abrité le fameux derby Raja-Barça l'année dernière ou encore celui de Marrakech ou les 11 autres grands stades de football que compte le Maroc sont gérés par une structure privée, la Sonarges dont la mission est d'assurer l'entretien et l'encadrement du personnel.

Voici tous les nouveaux stades du Maroc

Ouarzazate : 46.000 places

Le Stade Modulaire de Ouarzazate est situé aux portes du désert, à proximité directe du centre-ville et de la principale zone hôtelière. Les travaux s'achèvent dans quelques semaines avant la fin d'année 2018. 

Oujda:45.600 places

Le stade d’Oujda est le premier stade à énergie positive grâce à son toit photovoltaïque qui génère plus d’électricité que l’enceinte n’en consomme. C'est également le plus grand stade de cette région où le football est de loin le sport le plus populaire. L’architecture du stade est inspirée de la coiffe traditionnelle de la région, le Errezza, symbole spirituel et culturel de l’est du Maroc.

Tétouan : 45.600 places

Le projet du stade de Tétouan a été lancé en 2015 sera achevé cette année. Ce stade moderne se distingue par son architecture alliant les motifs traditionnels marocains à un design futuriste.

Agadir : 46.048 places

Le stade Adrar est situé dans la proche banlieue d’Agadir, une des principales destinations touristiques du Maroc. Il est facile d’y accéder depuis le centre-ville grâce aux principaux axes de transport de la ville. Inauguré en 2013, le stade offre une architecture inspirée des paysages alentour et de la diversité locale.

Tanger : 65.000 places

Le stade Ibn Batouta est situé dans la banlieue sud de Tanger, à proximité de l’aéroport international de la ville. Il a été renové afin de faire passer sa capacité actuelle de 44 500 à 65 000 places et la couverture de toutes les places assises.

Meknès : 46,000 places

Le nouveau stade rendra hommage au patrimoine ancestral de cette ville fondée en 711, en lui offrant un nouveau joyau architectural. Sa façade dorée unique est constituée de carrés de tôle pliés formant l’étoile du Maroc.

El Jadida : 46.000 places

Le Stade Modulaire d’El Jadida sera au cœur du nouveau pôle urbain de Mazagan. Ce projet, situé non loin d’El Jadida, vise à soutenir l’essor économique et social de la région, tout en reliant les zones urbaines de Casablanca et Azemmour au nord, et El Jadida au sud.

Fès : 46 092 places

Construit en 2002, le stade de Fès se situe en périphérie de la ville. Il héberge deux clubs (le Maghreb Association Sportive et le Wydad Athletic de Fès), tous deux bénéficiant d’un puissant soutien local. Les rénovations prévues porteront sa capacité brute à 46 092 places. Le principal chantier aura pour but d’ajouter des tribunes temporaires sur l’actuelle piste d’athlétisme, ce qui rapprochera les spectateurs du terrain. L’Etat marocain s’est engagé à financer l’intégralité des travaux de rénovation.

Marrakech : 60 071 places

L’actuel Grand stade de Marrakech est situé dans la proche banlieue de Marrakech, première destination touristique du Maroc. Sa capacité actuelle est de 41 245 places, avec une piste d’athlétisme autour du terrain. D’importants travaux, tous financés par l’Etat ont été effectués afin de creuser l’intégralité du terrain, de supprimer la piste d’athlétisme, et d’augmenter la capacité du stade. 
De plus, pour atteindre une capacité nette de 60 071 places requises pour une demi-finale, 8 000 places ont été ajoutées dans les tribunes nord et sud.

Rabat : 46.500 places

Le site a entièrement été rénové en 2018  afin de répondre aux exigences de la FIFA. 

Casablanca : 93.000 places

Le stade offre une capacité de 93 000 places. Il est implanté dans un terrain de 110 hectares non bâtis, sur lequel sont installés toutes les infrastructures nécessaires au déroulement des compétitions internationales. 

Casablanca (Zenata) : 46.000

De conception moderne et durable, le stade est en parfaite harmonie avec le concept de Zenata et ne manquera pas de s’imposer comme l’un de ses emblèmes. Les toits végétaux des bâtiments s’imposeront comme un véritable poumon vert qui sera bienvenu dans ce vaste espace urbain. Le stade modulaire durable de Casablanca se situera au cœur de l’éco-cité de Zenata au nord de Casablanca.

Nador : 46.000 places

Situé près de l’aéroport, le stade de Nador offrira l’accueil idéal pour tous les acteurs des grandes compétions . Le cadre métallique qui enveloppe le stade est remarquable par sa qualité et sa parfaite intégration dans le paysage environnant.

03déc.
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo